Les Vacances
3 novembre 2017

Conseillé par Lyonel

Il y a près de trois ans sortait l’excellente biographie du cinéaste Éric Rohmer, signée par Noël Herpe et Antoine de Baecque. C’est par ce travail que Julie Wolkenstein a eu l’idée de son roman "Les vacances". Une idée qui, de l’aveu de la romancière, lui a sauté aux yeux. Dans cette biographie, on y apprend que Rohmer était un athlète endurant et maladroit, passionné par la littérature du XIXe siècle, spécialement Balzac et la Comtesse de Ségur. Il décide, pour son premier film d’adapter un roman de la Comtesse - "Les Petites Filles Modèles". Le tournage vaguement financé par un étudiant béninois, Joseph Kéké, est tout simplement un sabordage rocambolesque. Cette œuvre jamais totalement achevée, disparaît et devient ainsi un film fantôme. Avec ce fragment de réalité fantaisiste, Julie Wolkenstein élabore une cavalcade drolatique autour d’un duo composé par une retraitée de la faculté de Caen, Sophie Bogoroditsk, et d’un jeune étudiant en cinéma, Paul de Freneuse. Malgré leur différence d’âge, les deux personnages vont poursuivre avec malice et légèreté, une enquête mêlant les volutes de cigarettes aux lectures mélancoliques, Moscou et l’arrière pays normand où dans les ruines d’un château, un apprenti cinéaste, fantasme ses futurs chefs-d’œuvre.

Tous les conseils de lecture

Un hommage émouvant
Le , Amphi Kerneïs

Sorj Chalandon, journaliste au "Canard enchaîné" et auteur de sept romans aux éditions Grasset (dont "Le quatrième mur", et "Retour à Killybegs"), continue ici son travail de romancier pour notre plus grand plaisir.

Enfant, Michel a rêvé de rejoindre son frère Joseph à la mine. Mais la catastrophe du 27 décembre 1974 a mis fin à ses rêves. Ce jour-là, 42 mineurs étaient tués par le grisou à la fosse Saint-Amé. Grièvement blessé dans l’accident, Joseph Flavent devait mourir quelques semaines plus tard. Après la disparition de son frère, Michel a quitté le Nord, l’horizon des terrils. Exilé à Paris, il a survécu, attendant l’heure de la revanche. Il n’avait qu’un but : venger son frère. Faire payer les Houillères qu’il jugeait responsables de sa mort. Quarante ans après la catastrophe, veuf et sans attache, Michel Flavent décide de rentrer au pays pour punir un vieux contremaître, le dernier survivant. En finir avec cet homme, c’est mettre fin à sa rage. Fermer le livre des tourments. Rendre hommage à ceux de Liévin. Et offrir une vraie tombe à Joseph. Voilà ce que Michel raconte. À nous tous, qui devrions nous méfier des histoires trop belles.

Cette rencontre vous est proposée en partenariat avec l'Université Permanente.

Tous les événements

Coralie et Marie vous partagent ici les livres repérés mois après mois, ceux qui vous émerveillent et mettront des étoiles dans les yeux de vos enfants ou de vos élèves.

Voir le dossier complet

Cinq romans de cette rentrée littéraire ont été choisis par les rédactions de France Culture (Sandrine Treiner, Olivia Gesbert, Arnaud Laporte, Christophe Ono-dit-Biot, Marie Richeux) et Télérama (Michel Abescat, Nathalie Crom, Christine Ferniot, Marine Landrot, Fabienne Pascaud) pour faire partie de la sélection du Prix du Roman des étudiants.
Qui succèdera à Maylis de Kérangal (Réparer les vivants, éd. Verticales), Eric Reinhardt (L’amour et les forêts, éd. Gallimard), Olivier Bourdeaut (En attendant Bojangles, éd. Finitude), et Gaël Faye (Petit pays, Ed. Grasset)? Rendez-vous en décembre sur France Culture et Télérama. Et tentez de gagner jusqu’au 21 octobre en écoutant FIP des livres de la sélection, à venir chercher aux rencontres organisées à la librairie Coiffard.

Le jury composé d'étudiants aura l’occasion d’échanger avec les auteurs lors de rencontres exceptionnelles organisées dans notre librairie partenaire de l'événement et Bibliothèques Universitaires impliquées à travers toute la France jusqu’à mi-décembre, grâce au soutien du Centre National du Livre. Un événement vivement soutenu par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation.

Parmi la sélection François-Henri Désérable et Léonor de Récondo viennent à la librairie Coiffard pour échanger avec vous.

Voir le dossier complet

L'année littéraire dernière nous a inspiré notre premier Prix du roman Coiffard 2017. Il a été décerné au brillant "Bal Mécanique" de Yannick Grannec, aux éditions Anne Carrière. Grâce à nos lecteurs fidèles et à notre équipe de libraires, nous vous proposons de réitérer l'aventure pour mettre en avant un roman de l'année qui sera hors du commun.

Nous annonçons dores et déjà la liste des romans présélectionnés repérés dans cette rentrée littéraire :

"Nos Richesses", Kaouther Adimi, Seuil
"Sucre Noir", Miguel Bonnefoy, Rivages
"Et soudain, la liberté", Évelyne Pisier, Caroline Laurent, Les Escales
"Le Dormeur éveillé", Gaëlle Nohant, Héloïse d'Ormesson
"Bakhita", Véronique Olmi, Albin Michel
"Ces rêves qu'on piétine", Sébastien Spitzer, L'Observatoire

Venez participer à l'aventure d'être jury pour le Prix du roman Coiffard 2018, et votez pour votre roman préféré en mai prochain.

Voir le dossier complet