• par (Libraire)
    30 juin 2017

    Sympathique

    Elle aurait pu rester à sa place et s'en tenir à ses devoirs de femme au foyer qui se respecte. Mais non... Euridice Gusmao ne peut s'empêcher d'agir, de créer, d'inventer...
    Quel culot ! Cela n'est pas du goût ni de son mari bien sûr, ni d'autres femmes "raisonnable",elles.
    La vie d'une Brésilienne racontée de manière gourmande, empathique, sensible, malicieuse.


  • par (Libraire)
    11 mars 2017

    Etre soi même ou ne pas être

    Euridice est l'une des filles d'un épicier de Rio de Janeiro.
    Elle ne souhaite qu'une seule chose, être la fille la plus convenable possible, la plus sage possible afin de ne pas faire souffrir ses parents autant que sa sœur les a fait souffrir en s'enfuyant avec un homme.
    Quand arrive le moment de se marier, elle choisit un homme bien sous tout rapport qui travaille dans une banque. Très vite, Euridice se lance dans différentes activités pour dépenser l’énergie créatrice qui l'habite.
    Malheureusement, son époux ne peut pas accepter qu'elle ait une activité professionnelle ,ce qui serait très mal vu par leur entourage. La femme dans les années 50 doit bien tenir sa maison,doit être une mère dévouée, doit être une épouse aimante, sans aucune ambition.
    Euridice a bien du mal à faire taire cette énergie qui fait d'elle la véritable Euridice et qui depuis son plus jeune âge est contrainte de rester dans le rang.


  • 25 janvier 2017

    Mille histoires de quartier

    Les mille talents d'Euridice Gusmao, ce sont mille histoires d'hommes, de femmes, de familles et de voisins dans un Rio de Janeiro chaud et coloré.
    On partage la vie d'Euridice, mariée par obligation, mère aimante juste ce qu'il faut et qui, à une époque où l'on demande aux femmes de ne pas trop penser, décide d'en faire autrement.
    Grâce à elle, on rencontre les habitants de son quartier, de Zelia, la voisine vieille fille à grande bouche, à Marco l'amoureux trop ambitieux...

    Plongez dans le quotidien des années 20 au Brésil, dans la vie de ces femmes qui rêvent d'indépendances et de ces hommes qui plus par habitude que par réel intérêt, emprisonnent leurs épouses et leurs ambitions entre quatre murs.