Le cycle de Syffe, T. 1 : L'enfant de poussière

Le cycle de Syffe, T. 1 : L'enfant de poussière

Patrick K. Dewdney

Au diable Vauvert

  • Une série prometteuse

    Syffe et sa bande sont orphelins. Ils ont un toit où dormir et une maigre pitance tous les jours. Ils passent le plus clair de leur temps à vadrouiller à Corne-Brune et dans les environs, à la recherche de nourriture et de petits travaux rémunérés. Tout allait très bien, jusqu'à ce qu'au détour d'une balade, Syffe trouve le cadavre d'un homme. Cette mort mystérieuse vient attiser les tensions et les peurs des habitants, déjà bien vives après le décès du roi qui laisse le royaume à la merci des petits seigneurs. À la suite de sa découverte, le garçon se retrouve – bien malgré lui – au milieu d’intrigues politiques qui le dépassent mais dont il fait les frais.

    L’univers construit par l’auteur est passionnant. Il ne m’a manqué qu’une seule chose : une vraie carte globale en début d’ouvrage. On a le droit à des « morceaux » de carte disséminés tout au long du roman, mais ça ne m’a pas suffi. J’ai eu beaucoup de mal à visualiser la géographie du monde dans lequel vit Syffe… Ce qui m’a beaucoup embêtée lorsque les relations entre primautés étaient expliquées par exemple.

    À part ce petit point noir, j’ai beaucoup apprécié ma lecture. C’est un plaisir de suivre Syffe. C’est un garçon attachant qu’on prend plaisir à accompagner pendant plus de 600 pages – même s’il y a parfois quelques longueurs. Tout au long du récit, il va rencontrer de nombreuses personnes, diverses et variées. Quelles que soient leurs intentions – bonnes ou mauvaises – elles vont le faire grandir, mûrir et l’obliger à quitter son rôle de petit garçon.

    En conclusion, ce premier tome est captivant. La plume de l’auteur est recherchée – il faut, d’ailleurs, être bien concentré lors de la lecture – mais c’est un régal à lire. J’ai hâte de pouvoir lire la suite !


  • 16 septembre 2018

    Un destin fantastique

    Un fantastique voyage dans le VIIème siècle, avec sa misère, ses intempéries, ses blessures et ses batailles. L'histoire commence comme un conte réaliste. Syffe est un jeune orphelin arrivé ici on ne sait comment. Il a huit ans et doit se battre pour survivre.
    De ses rencontres il apprendra à aimer, à soigner, puis à se battre. Lorsque ce premier tome s'achève, il a treize ans....


  • par (Libraire)
    17 août 2018

    Une épopée "pleine" de rebondissements, passage de l'enfance à l'adolescence d'un orphelin confronté à l'abandon, la trahison, l'amour,...
    Style descriptif et imagé.
    On respire l'odeur de la forêt, on imagine le décor...


  • par (Libraire)
    19 juillet 2018

    Magistral

    Avec un récit dense et intense, des personnages extrêmement vivants et une construction parfaitement maîtrisée, Patrick Dewdney nous régale d'un petit bijou de fantasy!!!
    Attention ce n'est que le premier volume d'une saga fort prometteuse. Le deuxième doit paraître en septembre et on l'attend avec impatience!

    Dewi


  • par (Libraire)
    2 mai 2018

    Une formidable saga !

    Orphelin Syffe vit chez la veuve Tarron, avec ses compagnons d’infortune Cadou, Merle et Brindille, entre les forêts des Hautes-Terres et Corne-Colline. Livrés à eux-mêmes, les enfants sauvages coulent malgré tout des jours tranquilles aux marges de la cité de Corne-Brune, proche de la cuvette des gens des clans. Mais les intrigues politiques des Primautés de Brune vont bientôt rattraper les quatre confrères et les entraîner bien malgré eux dans un tourbillon d’aventures dont aucun ne sortira indemne.
    L’Enfant de poussière est un formidable roman d’apprentissage dans un univers fantaisiste d’une profondeur inouïe. Tous les personnages, tous les peuples, toutes les contrées et tous les lieux possèdent leur caractère propre, complexe qu’on aime découvrir et reconnaître au fil des pages. L’Histoire de ce monde de Fantasy, dans laquelle s’inscrivent les intrigues politiques du récit, est extrêmement bien bâtie et documente le fil narratif avec parcimonie et justesse. Mais surtout quel bonheur de lecture ! On s’attache presque immédiatement à Syffe, jeune orphelin de 8 ans, et on l’accompagne avec effroi, joie ou consternation dans ses aventures palpitantes, et dans un destin qui le dépasse. Un des plus grands romans de Fantasy de ces dernières années !