Utopies réalistes

Utopies réalistes

Bregman, Rutger

Points

  • 12 avril 2019

    Soyons irréalistes et déraisonnables, demandons l'impossible !

    En 10 chapitres très documentés et pleins d'humour, R. Bregman montre combien de belles utopies (la fin de la pauvreté, le travail choisi, l'ouverture des frontières ...) sont vraiment envisageables pour demain. Elles ont d'ailleurs fait l'objet d'expérimentations que retrace minutieusement Bregman.
    Après tout, l'émancipation des esclaves et le vote des femmes n'étaient-ils pas aussi des utopies?
    Coup de cœur de Frédéric


  • par (Libraire)
    13 janvier 2019

    Soyons réalistes, demandons l’impossible !

    Pour Oscar Wilde, « Le Progrès est la réalisation des Utopies ». Rutger Bregman s’appuie sur l'histoire, les révoltes ouvrières contre les machines à tisser ou le projet d’instauration d’un revenu de base par Richard Nixon (vous avez bien lu...) et une multitude d’autres exemples plus récents pour étayer ses thèses.
    Éradiquer la pauvreté, instaurer un revenu universel, abolir les frontières, travailler moins, l’auteur combat le pessimisme ambiant, l’économisme triomphant et la résignation aux idées dominantes.
    Quand Mozart composa son quatuor à cordes n°14 en sol majeur (K.387) en 1782, il lui fallait quatre personnes pour le jouer. Deux cent cinquante ans plus tard, il en faut toujours quatre, ni plus ni moins. Si des objets peuvent être fabriqués avec un meilleur rendement, l’art, la santé, l’éducation, nécessitent des dépenses importantes que l’auteur soustrait au marché.
    La technologie devrait nous libérer de la contrainte, réduire le temps de travail, nous laisser l’esprit disponible pour s’épanouir…et non nous asservir à un consumérisme galopant.