Les photos d'un père

Les photos d'un père

Philippe Beyvin

Grasset

  • par (Libraire)
    16 avril 2019

    Un très beau roman

    Elegance de ton, écriture toute en finesse, voilà qui caractérise parfaitement ce premier roman d'un éditeur admiré. Une quête identidaire et sans doute pour l'auteur l'occasion de revenir sur sa propre enfance, les premiers émois, la découverte du cinéma et la prise de conscience des tumultes de l'Histoire et ceux de nos aieux. Un très beau roman qui est aussi un hommage aux reporters de guerre.


  • 11 avril 2019

    Conseillé par Célia

    Le roman s'ouvre sur cette phrase : « Ton père n'est pas ton père », avouée à Thomas, 14 ans. Sa mère dit ne pas connaître grand chose de cet homme, qu'elle n'a côtoyé que le temps d'une étreinte. Une fois le choc passé, l'envie d'obtenir réponses à ses questions devient une obsession, un besoin pour redéfinir son identité.

    C'est par bribes, au gré de fragments récupérés par diverses connaissances, que Thomas pourra brosser le portrait de celui qui l'a conçu. Nous apparaît l'instantanée d'un homme au destin hors normes, un photographe de guerre passionné et insaisissable.

    Un roman puissant sur les liens familiaux, les secrets, l'amour et la quête des origines.


  • par (Libraire)
    15 février 2019

    À quatorze ans, Thomas Bentley apprend brutalement que celui qu'il a toujours appelé Papa n'est pas son père biologique. À la relative insouciance de l'adolescence succède alors une montagne de doutes et de questions. En effet, le choc passé, il apparaît comme une évidence à Thomas qu'il était le seul de la famille à ignorer ce "secret" qui le touche pourtant au plus près. En dépit des réponses évasives de sa propre mère, le jeune homme entreprend, à partir d'indices recueillis auprès de ses proches, de remonter la trace de ce père inconnu, et dont le profil qui s'esquisse se révèle fascinant. Philippe Beyvin, directeur de collection aux éditions Gallmeister, nous livre un premier roman tout en sensibilité et émotion, dans lequel une destinée intime se fond dans la Grande Histoire. Une belle découverte !


  • par (Libraire)
    6 février 2019

    Un premier roman poignant

    Thomas a quatorze ans quand sa mère lui annonce de but en blanc : « Ton père n’est pas ton père. » Elle affirme ne pas connaître son identité. Alors Thomas va enquêter, chercher des indices, persuadé qu’on ne lui a pas tout dit… jusqu’à cette autre révélation dix ans plus tard.
    D’abord roman initiatique, l’identité de ce père dévoilée fait prendre une toute autre tournure à ce récit mêlant la petite histoire à la grande. Un premier roman poignant et sensible à découvrir


  • par (Libraire)
    19 janvier 2019

    Thomas a 14 ans quand sa mère lui annonce : « ton père n’est pas ton père ». Mais alors qui est son père ?
    A la recherche constante de la moitié de son identité, il déambule dans les salles obscures pour s’immerger dans les films des années 60. Il se façonne une histoire, qui n’est pas la sienne mais qui lui permet d’avancer vers sa vie d’adulte.
    A l’âge adulte Thomas découvre l’identité de son père, il va enfin découvrir sa propre histoire.
    Très touchant ! Elisa


  • par (Libraire)
    19 janvier 2019

    Thomas a 14 ans quand sa mère lui annonce : « ton père n’est pas ton père ». Mais alors qui est son père ?
    A la recherche constante de la moitié de son identité, il déambule dans les salles obscures pour s’immerger dans les films des années 60. Il se façonne une histoire, qui n’est pas la sienne mais qui lui permet d’avancer vers sa vie d’adulte.
    A l’âge adulte Thomas découvre l’identité de son père, il va enfin découvrir sa propre histoire.
    Très touchant !
    Elisa


  • par (Libraire)
    12 janvier 2019

    mes parents ces étrangers

    C'est l'histoire d'un jeune homme de 14 ans à qui on annonce : "ton père n'est pas ton père".
    On découvre avec lui les questions et les frustrations, l'envie (le besoin) de savoir qui se heurte à l'urgence de vivre.

    Si ce roman nous raconte la quête d'identité d'un jeune homme sur lequel plane l'ombre puissante d'un géniteur au destin hors norme, il nous parle surtout des silences et des mystères qui nous façonnent aussi bien que les certitudes.

    Philippe Beyvin nous offre un roman lumineux sur la famille et ses mystères, l'amour, les silences et les jardins secrets.