Un cadenas sur le coeur

Un cadenas sur le coeur

Laurence Teper

Quidam Édition

  • 5 juin 2019

    Oh là là ! Quel début fouillis et pénible !
    Entre les familles Meunier et Coquillaud, c’est un vrai vaudeville.
    Le nom de l’un ou de l’autre est cité toutes les trois lignes, et on finit par s’y emmêler.
    Heureusement, à l’acte II, les filles sont devenues adultes, le ton change, et là, ça devient moins méli-mélo.
    Claire Meunier se débat dans sa quête de vérité sur ses origines.
    Je l’ai trouvée un peu trop sage et docile, comme son père.
    Je ne regrette finalement pas d’avoir dépassé l’acte I, bien qu’en ayant été plusieurs fois tentée.
    La suite est plus agréable.
    Claire est attendrissante malgré ou plutôt grâce à ses faiblesses.
    Bref, une histoire de famille assez lourde.
    Passons à autre chose.


  • par (Libraire)
    9 janvier 2019

    Elle a bien essayé, Claire, d'avancer en faisant comme si ça allait bien, en ne faisant de peine à personne...
    Mais la vérité va venir jusqu'à elle... Les vérités, même...
    Une quête obstinée, émouvante, dans laquelle nous brûlons de l'accompagner !