La Bombe

La Bombe

Denis Rodier

Glénat BD

  • par (Libraire)
    3 mars 2020

    Conseillé par Agathe et Stéphanie

    En s'adressant directement au lecteur, c'est l'uranium lui-même qui ouvre puis clôture ce roman graphique extraordinaire à bien des points de vue.
    Pour commencer, "La Bombe" se compose de 450 planches en noir et blanc dessinées de manière remarquable par Denis Rodier pour illustrer l'histoire de la Bombe d'Hiroshima racontée par Didier Alcante et Laurent-Frédéric Bollée. Difficile d'évaluer le travail titanesque qu'a dû nécessiter ce livre! Mais une choses est sûre, les trois auteurs ont réussi leur pari.
    Sans jamais tomber dans les clichés ou le pathos, les deux scénaristes nous entraînent avec talent et précision dans une histoire faite d'hommes et de femmes. Des scientifiques. Des politiques. Tous les acteurs, toutes les circonstances qui ont menés à cette heure fatidique de 8h15 le 6 août 1945. Ils sont là et ils côtoient au fil des pages la famille de Naoki Morimoto et une fillette, personnages fictifs incarnant tout autant "l'impérialisme japonais que [...] nos japonais inconnus" explique Didier Alcante dans une post-face éclairante et émouvante.
    Et comme le rappelle Laurent-Frédéric Bollée, à la lecture de "La Bombe" ces sont les premiers dialogues d' "Hiroshima mon amour" qui résonnent en nous : "J'ai tout vu à Hiroshima - Non, tu n'as rien vu à Hiroshima..."
    "la Bombe" doit devenir une lecture essentielle, tout comme "Maus" de Art Spiegelman l'est désormais. Parce qu'il ne faut surtout pas oublier.