Votre librairie est ouverte le lundi de 14 h à 19 h et du mardi au samedi de 10 h à 19 h.

Retour à Birkenau

Retour à Birkenau

Ginette Kolinka

Le Livre de poche

  • 9 mai 2020

    En souvenir...

    Pendant longtemps, Ginette Kolinka n'a pas souhaité communiquer sur son expérience de l'univers concentrationnaire comme beaucoup d’autres déportés. C'est un phénomène psychologique désormais connu et documenté de refoulement inconscient pour pouvoir continuer à vivre, mais aussi parce que le contexte de l'époque ne s'y prêtait pas et la parole des déportés était souvent inaudible. Cependant, depuis les années 90 le retour de la mémoire pousse les survivants à témoigner. Souvent ils le font pour rendre hommage à tous ceux qui ne sont pas revenus et qui n'ont pas eu la chance de survivre. Ce ne fut pas facile pour Ginette Kolinka de franchir ce cap car comme elle le dit, elle n’a « pas fait d’étude et n’a pas de conversation ». Cependant quand vous l’écoutez c’est tout le contraire que vous constatez. Elle parle avec force et pédagogie. Depuis lors, elle ne cesse de témoigner à destination des jeunes pour leur expliquer comment le hasard lui a donné la chance de transmettre cette terrible expérience de laquelle elle n’aurait pas dû revenir. Le livre est facile à lire même si le schéma narratif n’est pas linéaire. Elle commence par l’arrivée à Birkenau jusqu’à la libération, puis elle revient sur son arrestation avant d’évoquer la vie après son retour, puis son engagement pour la transmission de cette mémoire. Certains épisodes sont très émouvants comme les circonstances malheureuses de la sélection de son père et son frère, l’enfer des latrines, les mortes de la nuit, la robe donnée par Simone Veil, la peur des sélections sauvages. Mais au final même si l’expérience concentrationnaire reste largement indicible, elle arrive à nous faire prendre conscience que cet héritage doit être transmis pour qu’il éduque nos consciences.