Une suite d'événements

Une suite d'événements

Mikhail Chevelev

Gallimard

  • 15 janvier 2021

    Malgré son petit gabarit, le livre de Mikhaïl Chevelev est un grand roman russe tant il décrit et dénonce le système post-soviétique et son impéritie.
    Au début de cette histoire intense et glaçante, Pavel Volodine tombe des nues en apprenant devant son écran de télévision qu'un preneur d'otages le réclame comme médiateur.
    Ce journaliste d'investigation est de nouveau confronté à son expérience des guerres de Tchétchénie et à son devoir de dénoncer la corruption et l'impunité des caciques au pouvoir.
    Construit comme une course contre la montre, ce roman haletant à l'humour grinçant brosse le portrait sans fards - et plus vrai que nature - de la Russie de Poutine.
    A la manière d'un polar géopolitique, énergique et implacable.


  • par (Libraire)
    6 janvier 2021

    Conseillé par Marie-Laure

    Un journaliste russe est appelé comme médiateur lors d’une prise d’otages dans une église. Le terroriste est Vadim qu’il avait fait libérer de Tchétchénie, 15 ans auparavant. Récit sous tension, course contre la montre et dialogue socratique, le ton est assez cynique mais non dénué d’humour. Au-delà de l’intrigue captivante, le texte dénonce la Russie d’hier et d’aujourd’hui. De la Tchétchénie à l’Ukraine, Chevelev égratigne et interroge la responsabilité de chacun. De la littérature russe sous acide qui ne fait aucune concession.
    Article rédigé par Marie-Laure Turoche pour le supplément Monde entier chez Gallimard, en partenariat avec Page