Le Loup des Cordeliers

Le Loup des Cordeliers

Henri Loevenbruck

Pocket

  • 14 novembre 2020

    Henri Loevenbruck nous offre un savant mélange entre polar historique et roman de cape et d'épée.

    Quand Gabriel Joly débarque à Paris au printemps 1789, cet esprit éclairé a pour seule vocation le journalisme. Fasciné par la capitale, ses déambulations l'amènent à fréquenter des lieux mythiques où gravitent les intellectuels de l'époque. Au Procope, Gabriel se fait bien vite adouber par ses nouveaux amis Desmoulins et Danton et se retrouve en charge de la rubrique "Spectacles" au Journal de Paris. Pour ce jeune homme audacieux, ce n'est qu'une première étape dans sa carrière d'autant qu'un mystère va bientôt l'obséder. À l'aube de la révolution, le quartier des Cordeliers se retrouve le théâtre de nombreux meurtres signés d'un même tueur armé d'un sabre et accompagné de son loup. Si les crimes sont pour le moins sauvages, ils sembleraient toutefois rendre justice aux femmes agressées. Piqué au vif par sa curiosité et doué d'un sens de l'observation évident, Gabriel en vient alors à collaborer avec le commissaire Guyot et se lance dans un journalisme d'un nouveau genre : le journalisme d'enquête.
    Du couvent des Cordeliers à l'obscure cabaret du Château Rouge, des galeries souterraines de Paris aux cellules de la Bastille, H.Loevenbruck ne ménage pas son personnage qui, au-delà de son "enquête" se voit précipité au coeur des complots et trahisons de la Cour.
    Avec cette première apparition de Gabriel Joly, Henri Loevenbruck nous offre un savant mélange entre polar historique et roman de cape et d'épée.