Borgo Vecchio

Borgo Vecchio

Giosuè Calaciura

Gallimard

  • par (Libraire)
    3 mars 2021

    Tragédie sicilienne

    Dans le quartier de Borgo Vecchio, à Palerme, Mimmo et Cristofaro sont amis. Cristofaro subit chaque soir les coups de son père, tout le quartier se tait. Mimmo est amoureux de Célestre, jeune fille studieuse attendant sur le balcon que sa mère ait fini ses passes.
    Avec une langue poétique, Giosuè Calaciura décrit un conte cruel et déchirant.


  • 8 février 2021

    Conseillé par Agathe, Célia, Chloé, Léa et Stéphanie

    Il s'en passe des choses dans ce petit quartier de Palerme nommé Borgo Vecchio. Ce texte court aux allures de conte et de pièce de théâtre foisonne de personnages hauts en couleurs, même si l'on parle ici des couleurs sombres de la pauvreté et du crime.

    Il y a le jeune Mimmo, qui observe la vie et est indissociable de son ami de toujours, son complice : Cristofaro. Ce dernier, enfant brutalisé par son alcoolique de père, tous les soirs ferme les yeux et encaisse les coups. Ces deux rêvent de devenir comme Toto, ou mieux encore, que Toto devienne leur papa. Un homme modèle ce Toto ! Connu et reconnu pour ses nombreux larcins, il y a bien une seule chose que ce pickpocket - dont la discrétion et la rapidité ne sont plus à prouver - n'arrive pas à voler, c'est l'amour de Carmela. Carmela la prostituée, Carmela la fervente croyante, Carmela la fille de mauvaise vie qui fait tourner les langues des commères du quartier mais aussi Carmela, que l'on désire, à la peau veloutée qui chamboule les têtes de ces messieurs. Carmela la maman de Céleste. L'enfant candide et brillante, qui observe le monde de son balcon lorsque sa maman travaille. La jeune fille dont Mimmo est amoureux également. Les histoires se mêlent et s'entremêlent, pour se rejoindre et s'éloigner à nouveau. Une mélodie italienne avec des airs de "l'Art de la Joie" de Sapienza, quel bonheur de retrouver un peu de la Sicile dans ces quelques pages. Bien qu'il soit court, ce texte est dense et chaque mot est empreint d'une force narrative qui lui donne une atmosphère particulière. Nous sommes happés dans cette vie de quartier partagée entre résignation et espoir, jusqu'au dénouement final dramatique à souhait, cathartique mais empreint de beauté et de renouveau.


  • par (Libraire)
    26 janvier 2021

    La vie d'un quartier de Palerme à travers les yeux de ceux qui le peuplent.
    Une écriture peu commune, poétique et enveloppante, qui décrit une vie toujours en mouvement.

    Un roman à la fois poignant, angoissant et réaliste.
    Une belle découverte.


  • par (Libraire)
    21 janvier 2021

    Un livre délicieux grâce à son énergie et sa fantaisie dont la littérature italienne a le secret ! Mêlant à côté de la cruauté, la beauté et le comique avec des regards d'enfants, vous serez forcément conquis par l'histoire de ce village. À découvrir !