Florida

Olivier Bourdeaut

Finitude

  • par (Libraire)
    11 juin 2021

    "Florida", c’est d’abord l’histoire d’une petite fille dont les parents (la mère surtout) imposent à celle-ci d’être une mini-miss. A l’heure où elle est censée côtoyer l’innocence, elle se doit d’être une petite femme, une princesse exposée. Nous voilà propulsé dans un monde à la dérive, où la névrose est légion ; où les désirs frustrés des mères se répercutent sur leurs filles dociles. Mais Florida se rebelle. Cela n’ôte pas le goût amer qui s’est logé dans ses entrailles. Une fois adulte, elle devient bodybuildeuse. Elle conjure le sort, s’attaque à son corps. Cette métamorphose détonne et n’est pas des plus apaisantes. Une terrible fable sur le culte des apparences, racontée dans une langue qui percute. On est happé par le rythme, un rythme haletant, nerveux qui transmet efficacement la rage de l’héroïne.


  • 21 mai 2021

    Derrière les paillettes, les robes de princesse et les sourires forcés, l'enfer se terre. Une vie gâchée, un besoin de se venger...
    - Marine -


  • par (Libraire)
    20 avril 2021

    Une bombe de paillettes !!

    "Florida" c'est un coup de poing dans un mur rose bonbon; une fêlure sur un vase à fleurs; un crachat sur une licorne...

    Le témoignage d'une petite fille dont le corps est instrumentalisé, sexué, souillé, jusqu'à l'explosion.

    Un carnage !!

    Pauline


  • par (Libraire)
    17 avril 2021

    Le coup de coeur de Ludivine

    C'est l'histoire d'une petite fille transformée par ses parents en minimiss. Ce tout premier concours devient alors la naissance d'une haine viscérale, d'abord d'elle-même mais aussi des autres.
    Lire Florida c'est assister impuissant à un accident inéluctable. C'est une certitude: le choc arrive, la seule inconnue est la force de l'impact.


  • par (Libraire)
    17 avril 2021

    Nous sommes en Floride, Elisabeth a 7 ans, sa mère l'inscrit à des concours de mini-Miss. Très vite le conte de fées vire au cauchemar !
    Comment exister à travers ce corps exploité, malmené !
    Un roman fort et prenant !


  • par (Libraire)
    8 avril 2021

    Le retour d'Olivier Bourdeaut, un régal !

    Après le splendide "En attendant Bojangles", Olivier Bourdeaut revient sur les relations parents-enfants et ici, sur la relation très difficile entre une mère et sa petite fille qu'elle veut transformer en reine de beauté. Tout commence à son anniversaire où pour ses sept ans, Elizabeth reçoit une robe de princesse. Sa mère l'apprête, la maquille, lui met des talons et l'emmène à son premier concours de Miss. Première au concours, sa mère n'aura de cesse de viser toujours plus haut, C'est la fin de l'enfance et de l'insouciance pour Elizabeth.
    C'est grâce à son intelligence et une bonne dose d'humour qu'Elizabeth trouvera la force et le courage de sortir de ce milieu horrible où les dommages physiques, émotionnels et psychologiques sont terribles.
    - Muriel


  • par (Libraire)
    1 avril 2021

    God Bless Florida

    Pour se venger d'une enfance passée sur les podiums miteux des salles polyvalentes de Floride, Élisabeth ne recule devant rien. Son corps, adulée par sa mère, sera l'outil de sa revanche...
    Olivier Bourdeaut revient avec un texte drôle, décapant et jouissif qui tisse le portrait acerbe d'une société où le paraître passe avant l'être !


  • 30 mars 2021

    rapport au corps, vengeance

    J’avais lu, comme tout le monde je pense, le premier roman de l’auteur En attendant Bojangles. Le suivant ne me tentait pas trop, mais ce dernier beaucoup plus.

    Pensez-donc : une ancienne mini-miss se venge de sa mère.

    L’auteur nous offre à lire l’envers du décor : une volonté de gagner maternelle, une certaine maltraitance, un père absent et bien content que femme et fille quittent la maison chaque samedi.

    Si j’ai bien aimé la première partie sur l’univers stressant des concours de beauté pour enfants, j’ai trouvé que la seconde partie tirait en longueur : la vengeance est longue à mettre en place, et pour le coup, se mange froide.

    J’ai aimé tout de même découvrir les procédés de la création artistique avec l’ami de la narratrice, et Agatha Kristik, la tenancière de galerie d’art.

    Le personnage principal me restera tout de même en mémoire : sa volonté farouche de faire ce qu’elle décide de son corps.

    Mais sa place d’éternelle seconde m’a fait de la peine.

    Une citation :

    … c’est l’histoire de l’engrenage. Cette insatisfaction permanente crée la hargne nécessaire pour continuer. (p.131)

    L’image que je retiendrai :

    Celle des plages de Miami où les culturistes se retrouvent tôt le matin ou tard le soir.


  • Florida est tout en démesure, c'est déroutant et jubilatoire!

    Florida est un conte cruel, une critique féroce du culte du corps et de la beauté où la Belle n'est jamais très loin du Monstre. Dans cette critique au vitriol du rêve américain, Olivier Bourdeaut a aiguisé sa plume. Les phrases sont ici lapidaires et le roman se lit dans un souffle. Florida est tout en démesure, c'est déroutant et jubilatoire!


  • 22 mars 2021

    On l'attendait avec impatience ce nouveau roman !
    .
    "Je n'ai pas beaucoup d'amour pour le genre humain, et comme j'en fais partie, je n'ai pas beaucoup d'amour pour moi."
    .
    Elizabeth Vernn, 7 ans se retrouve propulsée dans l'univers impitoyable des concours de Mini Miss. Cette gamine n'a rien demandé... et voilà que sa mère lui impose cet enfer...
    Une enfance volée, une adolescence plus que chaotique, quand le corps devient votre propre ennemi, telle est la descente aux enfers de "Princesse Elizabeth".
    .
    L'auteur dresse un portrait au vitriol de cette société du paraître, la dictature du corps "parfait" poussé à l'extrême.
    .
    C'est brillant, osé et percutant !!!
    .
    Conseillé par Chloë.


  • par (Libraire)
    18 mars 2021

    Conseillé par Stéphanie, Manon R et Rémy

    Ce matin-là, Elizabeth, sept ans aujourd'hui, se réveille très impatiente. Cela fait quinze jours que sa mère lui promet une merveilleuse surprise pour son anniversaire. Mais Elizabeth est déçue quand elle réalise que le cadeau n'est pas de petites invitées surprises. Non. C'est un grand carton blanc qui contient une robe de princesse. "La robe est la première étape de la surprise. La douche et la brosse à cheveux sont la seconde." La troisième c'est le concours de mini-miss auquel sa mère l'a inscrite. "Quelle petite fille ne rêve pas d'être une princesse?" Sa mère jubile. Un sacré anniversaire. L'enfer va durer cinq ans.
    Quand Elizabeth écrit les premières lignes de ses confidences, elle dit qu'elle comprend aujourd'hui mais qu'elle ne pardonne pas. Qu'elle ne pardonnera jamais.
    "Florida" c'est l'histoire de la vengeance d'une petite fille dont l'enfance a été volée par ses parents. Et cette Elizabeth ! Quel personnage ! Elle est à la fois terrifiante et attachante. On la sait capable de tout, alors on tourne les pages inquiets et le lecteur oscille entre le rire provoqué par des scènes cocasses, l'humour terrible et si lucide de la jeune femme, et le chagrin profond engendré par l'absurdité et la désolation de la situation.
    Olivier Bourdeaut est un funambule magnifique : le sujet était difficile, l'acrobatie est belle et la réception très réussie. Oubliée Nina Simone (même si on continue de l'aimer) et bienvenue Eminem !!! Ce roman décoiffe !


  • par (Libraire)
    15 mars 2021

    Une révolte bouleversante

    "Florida est l'histoire d'une révolte, le portrait bouleversant d'une jeune fille luttant pour son émancipation et qui, poussée par son besoin de revanche sur le destin, cherche à assouvir sa vengeance.
    Un roman porté par la plume caustique et grinçante d'un auteur au sommet de son art, qui n'épargne personne pour notre plus grand plaisir.

    ~~ Sébastien ~~


  • par (Libraire)
    12 mars 2021

    la vengeance est un plat qui se mange froid

    L'auteur de En attendant Bojangles revient avec un roman incisif. Une description très juste de l'univers impitoyable des mini-miss à travers le journal d'une petite fille exploitée par sa mère. Une histoire de vengeance dans une Amérique obsédée par les apparences. Un livre percutant!


  • par (Libraire)
    5 mars 2021

    Olivier Bourdeeaut est de retour et c'est du lourd !

    C'est l'histoire d'une petite fille de 5 ans qui se retrouve embarquée dans des concours de mini miss. Plusieurs années de souffrance et d'espoirs mal placés qui donneront une jeune fille à la haine tenace. Florida est une histoire du rapport au corps poussé à l'extrême. Et cette démesure nous offre un texte abouti, cinglant et par moment carrément jouissif.

    Ronan