• Une bonne lecture !

    Contrairement à ce qu’on pourrait penser, être méchant n’est pas si simple. Il faut être ignoble et abjecte en toutes circonstances. Ceux qui n’y arrivent pas sont envoyés dans l’école de Veldin Drexler, où ils réapprennent toutes les bases de la méchanceté. C’est le cas de Rune, Jezebel et Loup Junior qui, malgré leur ascendance maléfique, ne parviennent pas totalement à étouffer leur bonté naturelle.

    Afin de les endurcir et qu’ils fassent leurs preuves, on leur confie un complot des plus ambitieux – pour ne pas dire quasiment impossible à réaliser dans le temps imparti. S’ils ratent, ils devront faire leurs bagages et – quelle déchéance – se faire une place dans le monde des gentils ! Loin de se laisser abattre, les trois compères se mettent au travail sans tarder et vont aller de surprises en surprises.

    J’ai ouvert ce premier tome sans être franchement emballée, je dois bien l’avouer… et au final je me suis régalée ! L’univers créé par l’autrice est très intéressant. Il y a beaucoup de clins d’œil à nos contes traditionnels et suivre l’histoire du point de vue de méchants (pas si méchants – malheureusement pour eux) m’a beaucoup plu. On s’attache très rapidement à notre trio et on croise les doigts pour qu’ils réussissent sans encombre.

    En conclusion, cette petite lecture jeunesse s’est révélée être une bonne découverte et une belle surprise. J’ai apprécié l’univers créé par Stephanie Sanders et ses personnages diablement attachants.


  • par (Libraire)
    18 mars 2014

    Une façade austère. Une pénombre ambiante. Des monstres poilus ou à crocs, des fantômes, des vampires et même des loups-garous. Des salles de classes. Des tableaux noirs. Des professeurs machiavéliques. Il n'y a pas de doute vous êtes au CRMR, Centre de Redressement pour Méchants Récalcitrants. Imaginez une école où les enfants des plus grands méchants de nos histoires d'épouvantes apprennent le be.a.ba du parfait méchant. Une école où seuls les enfants turbulents, faisant les pires bêtises obtiennent les meilleures notes.
    Alors suivez Rune Drexler, notre trop gentil héros et ses deux conspirateurs dans une aventure rocambolesque mais méchamment drôle.
    Un vrai plaisir, une parodie réussie de plusieurs romans fantastique connu. Un régal de bonne humeur dans un monde de méchants.
    A lire à partir de 10 ans.