Discours sur le colonialisme

Aimé Césaire

Présence Africaine

  • par (Libraire)
    28 janvier 2022

    Conseillé par Solène

    Si Aimé Césaire n’est plus à présenter tant il a marqué la littérature et la politique de son époque, charge à nous pourtant de continuer de faire connaître et vivre son patrimoine littéraire. « Discours sur le colonialisme » est un texte immense qui a marqué sa génération et force encore aujourd’hui l’admiration tant pour la vigueur et la rage de ses mots que pour l’héritage moderne de ses idées et de son engagement.
    Dans ce texte paru en 1950, Aimé Césaire met l’Europe face à ses choix, à ses contradictions et à son héritage colonialiste. On y découvre, sidéré, les paroles bien réelles d’hommes politiques, de scientifiques et même d’intellectuels sur la condition noire.
    Ce pamphlet est aussi l’occasion pour Aimé Césaire de réaffirmer avec force les bases de la négritude*, un des derniers mouvements littéraires et politiques de poids en France.

    *négritude : théorisée dans « Cahier d’un retour au pays natal » en 1936,
    « La Négritude est la simple reconnaissance du fait d'être noir, et l'acceptation de ce fait, de notre destin de noir, de notre histoire et de notre culture. » (Liberté 3, pp. 269-270.)