Conseils de lecture

Roman

Sabine Wespieser Éditeur

21,00
par (Libraire)
14 octobre 2021

Conseillé par Chloé, Manon R, Stéphanie et Rémy

"I can't breathe"
"Je ne peux plus respirer"
Certaines phrases restent, comme marquées au fer rouge.
Certaines phrases, certains actes inspirent de manière fulgurante les écrivains.
La mort de George Floyd est au coeur de "Milwaukee blues".

Il s'appelait Emmett, c'était un géant noir, né à Milwaukee, Wisconsin. Son histoire s'ouvre sur un chapitre intitulé "Nine-one-one'" (911), ce numéro d'urgence états-uniens que nous connaissons tous par l'intermédiaire des séries policières importées d'Outre-Atlantique. C'est un jeune épicier paki qui confie sa version, ses doutes et ses regrets. C'est lui qui a fait le 911 quand ce grand balèze, qui lui a semblé étranger au quartier, a acheté des cigaretttes avec un billet vraisemblablement faux.
C'est une première voix. D'autres vont se faire entendre : une ancienne institutrice, un coach, une fiancée ... Ensemble, chacune d'entre elle, nous dévoile une partie d'Emmett. Et toutes ces images kaléidoscopiques finissent par ne former qu'un portrait unique. Celui d'un homme debout qu'on a mis à terre, d'une âme belle, sensible et complexe. De toutes ces voix émergent également le portrait d'un pays extrêmement juste.
Tout est là. C'est émouvant. On a la sensation d'effleurer quelque chose qui se rapprocherait de la Vérité.
Nous aurions presque envie de dire que c'est un livre nécessaire.
Et puis, cette plume Louis-Philippe Dalembert, cette plume !


Éditions de L'Olivier

21,50
par (Libraire)
6 octobre 2021

Conseillé par Coralie et Étienne

"Trois semaines après la mort de ma mère, je rêve d'elle". Ainsi commence le récit de Natasha Trethewey.
Aucun doute sur l'issue de cette histoire, pas d'intrigue palpitante ou de retournement de situation inattendu. Pourtant, ce texte est glaçant, prend aux tripes et absorbe notre âme pendant la lecture.
Natasha raconte la lente désillusion du deuxième mariage de sa mère. Elle, la petite Métis, née d'un premier mariage avec un homme blanc met en lumière le portrait d'une Amérique instable, inégale, bancale même.

Ce récit est d'une grande force et raconte sans détours des scènes que l'on voudrait oublier. "Memorial Drive" est pourtant le récit d'une fille qui rend à sa mère son courage et sa beauté.


21,00
par (Libraire)
1 octobre 2021

Conseillé par Coralie et Célia

Manon a 17 ans et dessine depuis longtemps. Elle rencontre un éditeur de BD qui adore ses créations et lui propose de l'aider à continuer son projet afin de la publier plus tard.
Au milieu des échanges professionnels, commencent à se greffer des mots d'amour. Puis, ils vont créer des occasions pour passer du temps ensemble - chaque prétexte a du bon !Tout cela en dépit des questionnements de la mère de Manon... Peu à peu, l'attachement se transforme.
La construction du roman est originale. Manon ne parlera presque pas. On vit l'histoire de cette adolescente par le prisme de ceux qui l'entourent : son père, sa mère, ses frères, son éditeur. Le texte est délibérément contemporain, au rythme efficace et aux personnages intenses.
Il raconte les liens si forts, l'emprise, l'adoration, la liberté, la différence d'âge et le besoin d'exister dans l'amour de l'autre.


10 histoires de sportifs-ves militants

MARAbulles

17,95
par (Libraire)
1 octobre 2021

Conseillé par Coralie

Dépassement de soi, entraînements, convictions, "Générations poing levé" est une bande dessinée dense et intense qui raconte l'histoire mais aussi les combats sociaux de dix sportifs et sportives à travers le monde. Des lames de Surya Bonali au poing levé de Marcus Rashford, dix athlètes sont racontés à travers leurs disciplines mais aussi pour leurs combats. Ils ont, pour leurs convictions, risqué leurs médailles, leur avenir et parfois même leur vie.
Leurs prises de position sur des sujets sensibles ont été souvent difficiles, rarement saluées parce que trop engagées.
Encore aujourd'hui, de nombreux athlètes lèvent le poing, s'affirment et se posent en exemples d'une société qui ne cesse d'évoluer et de se questionner.
Le travail de Chloé Célérien et Karim Nedjari est réalisé avec finesse et humour. Sur des sujet souvent graves, le traitement en bande dessinée et l'humour apportent de la fraîcheur et une certaine respiration à des histoires souvent douloureuses.
Un article rédigé par Coralie Sécher pour Page des libraires


Delcourt

19,99
par (Libraire)
1 octobre 2021

Conseillé par Coralie

Un doux matin semblable à tant d'autres, un homme écrit attablé à la terrasse d'un café. Le patron l'approche, l'interroge sur ses habitudes et cette écriture quotidienne. L'auteur commence alors à raconter l'écriture de ses romans : une série dont les suites semblent attendues avec une impatience folle. Au fil des pages, le lecteur découvre chacune de ces histoires, celles racontées par notre écrivain. Ces récits de passion ou de séparation en passant par le désir, la tentation et le secret se déroulent comme un fil tendu au-dessus d'une Italie au soleil mordant. Les heures lentes se glissent entre les âmes, entre les amours inoubliables et les corps qui se languissent. Chaque mot, chaque danse ou geste traduit l'amour dans la langue universelle du corps, du frisson et du ventre noué.
Zidrou et David Merveille forment un duo sensible et sincère qui dit l'amour qui hante et qui frémit en chacun de nous, celui qui nous lie tous, irrémédiablement.
Article rédigé pour Page des libraires par Coralie Sécher