Conseils de lecture

L'Ours est un écrivain comme les autres
21,00
par (Libraire)
9 décembre 2019

Conseillé par

En voilà une bande-dessinée tirée par les cheveux ! Tellement invraisemblable qu’elle en devient tout à fait plausible. Inspiré du roman du même nom de William Kotzwinkle, « l’ours est un écrivain comme les autres » rassemble en ses pages humour et philosophie.

Tout démarre lorsqu’un certain plantigrade trouve une nuit le manuscrit d’un roman enterré au pied d’un arbre au cœur de la forêt. Pour l’animal, c’est le jackpot. S’il réussit à vendre ce manuscrit, avec la recette l’accès aux pots de miel et autres sucreries lui sera assuré. Guidé par sa gourmandise, le roman sous le bras et une chemise volée sur le dos, l’ours part à l’assaut de la grande ville.

Très vite, malgré son vocabulaire plus que limité et son comportement bourru, il fascine les foules et « son » livre s’installe en tête des ventes littéraires.

Pendant ce temps, nous suivons l’auteur, le vrai, du roman qui, désespéré d’avoir perdu son ouvrage s’isole peu à peu dans la forêt. D’homme il devient ermite puis presque ours à son tour. Fascinant parallèle qui s’installe.

Derrière l’humour manifeste de la situation, se cache une réflexion sur ce qui fait le succès et l’appropriation de la réussite. Au bout du compte ne sommes nous tous pas un petit peu ours au fond de nous ?


Les Vermeilles
21,50
par (Libraire)
9 décembre 2019

Conseillé par Agathe

Un véritable petit bonbon aux couleurs pastel, c’est la nouvelle bande-dessinée de Camille Jourdy.

Destinée aux enfants, doit absolument être lu par les grands !

La petite Jo part en escapade impromptue lors d’un pique-nique en forêt avec sa famille recomposée. L’enfant fugue à travers les bois, sur les traces de curieux petits êtres à dos de chevaux miniatures. Ainsi commence le voyage initiatique de Jo…

A travers de nombreuses rencontres toutes plus loufoques les unes que les autres : un renard maniant le bâton façon samouraï, un groupes de grands-mères qui se nourrissent des ragots du quartier, un caniche qui porte des bottes en caoutchouc ou encore un matou tyrannique et dictateur, l’enfant progresse de plus en plus dans la forêt des vermeilles.

Drôle, tendre et d’une douceur infinie, ce récit est celui d’une enfant perdue qui va apprendre ce qu’est le courage, le devoir et le sens de la famille.

Les imaginaires de Lewis Caroll ou encore d’Hayao Miyazaki se ressentent à travers chacune des pages couleur barbapapa de cet ouvrage, laissez vous happer par l’univers « vermeilleux » de Camille Jourdy, vous n’en ressortirez pas indemne.


Le Cartographe des Indes boréales
23,00
par (Libraire)
14 novembre 2019

Conseillé par Serge

On attendait impatiemment un nouveau polar d’Olivier Truc, mais voilà qu’il change de cap !

« Le cartographe des indes boréales » est un roman d’aventure qui nous plonge dans les tensions religieuses, politiques et territoriales le long du XVIIe siècle.

Alors que le navire Vasa, fierté de la Suède, s’enfonce dans les eaux du port de Stockholm, le jeune Izko Detcheverry assiste à un drame étrange : un homme est tué et une femme donne naissance à un enfant, fait un geste étrange en direction d’Izko et s’enfuit.
À partir de ce moment-là, la vie du jeune homme bascule dans les méandres de l’Europe de cette époque ; lui qui rêvait d’être chasseur de baleine, deviendra cartographe, explorateur et même espion en traversant mers et océans de la France à la Laponie en passant par le Portugal, les Pays-Bas, la Norvège ou encore la Suède.

Izko se retrouvera au centre de nombreux enjeux : les affrontements religieux qui voient notamment catholiques et protestants s’entre-déchirer, les ambitions territoriales suédoises dont l’œil gourmand s’est tourné vers les terres de Laponie censée receler mille richesses, l’ambition violente du fanatisme religieux massacrant sans peine les autres cultures et traditions ou encore les secrets qu’Izko détient en tant qu’espion de Richelieu puis de Mazarin.

Olivier Truc nous offre donc un roman plein de suspense et de rebondissements qui s’imprègne d’aventure, certes, mais aussi de voyage, de découverte, de géographie, de cartographie, d’espionnage, d’apprentissage et d’amour.


Home sweet home
15,50
par (Libraire)
14 novembre 2019

Conseillé par Caroline

Cleveland, 2008. La ville est étouffée par la crise économique, les trafics, le chômage et la pollution. Des enfants font le choix de quitter leur famille pour s’inventer un monde meilleur. Ils trouvent refuge dans un lycée abandonné, se réunissent et transforment cet établissement un peu sordide en vrai lieu de vie.

Un roman bouleversant avec des personnages qu’on ne veut pas quitter !
Dès 14 ans.


Cent millions d'années et un jour
18,00
par (Libraire)
6 novembre 2019

Conseillé par Manon R.

"Cent millions d'années et un jour" c'est l'histoire de Stan, un paléontologue qui part à la recherche d'un mystérieux dragon. Accompagné de deux autres scientifiques, Umberto et Peter, et d'un guide, Gio, ils vont mener une expédition dans les montagnes, entre la France et l'Italie, à la poursuite d'un rêve, celui de tout paléontologue : faire une grande découverte, celle d'un squelette de dinosaure !

Avec un style d'écriture à la fois poétique et cinématographique, Jean-Baptiste Andrea nous entraîne dans un décor de neige où le froid règne. Il nous donne à lire, presque à vivre, cette fabuleuse quête qui plonge les personnages dans une folie, se retrouvant face à eux-mêmes, face à leurs limites.
Peignant un splendide paysage de glace, il met également l'accent sur la nature et la montagne, un personnage à part entière qui vit et s'exprime en prenant le dessus sur l'Homme.

"Cent millions d'années et un jour" est un roman à couper le souffle ! Une réelle aventure visuelle dans une recherche éperdue. Et quelle âme d'enfant ne rêve-t-elle pas de partir à la découverte d'un squelette de Brontosaure ou d'Apatosaure ? Projetés avec Stan et son équipe, nous vivons avec eux cette expédition, ce rêve d'enfant, le rêve d'une vie.