Conseils de lecture

Solomon Gursky
24,00
par (Libraire)
15 avril 2016

Conseillé par Manon

Comment résumer en quelques phrases la fresque picaresque, mystérieuse et fascinante que nous offre l’œuvre de génie de Mordecai Richler? C’est par cette question que se résume la magie du roman. Roman-fleuve, inclassable, qui traverse les territoires et les époques sans jamais perdre son lecteur.
L’histoire raconte celle de Moses Berger, 52 ans, écrivain raté et alcoolique notoire qui consacre sa vie à tenter de recoller les morceaux formant l’histoire du mystérieux Solomon : enfant cadet de la fratrie Gursky, famille empirique et fictive, famille juive, scandaleusement riche et puissante. Ce roman foisonnant vous invite à suivre cette histoire, de Londres au Canada, des inuits à la prohibition. Véritable témoin historique et social de l’histoire colonial du Canada.

Mais là n’est pas sa seule force car le romancier brille par son audace et son cynisme à travers les portraits d’une multitude de personnages hauts en couleur.
Du grand-père Ephraïm Gursky qui fit fortune après son exode en arnaquant les esquimaux et les locaux des terres gelées du Nord du Canada, du père Aaron qui échoua à faire fructifier sa terre paysanne au sud et de son fils, Solomon, qui su détourner le commerce de son père au profit de la famille.
Personnages ambigües, anti-héros, l’ouvrage impressionne autant par sa temporalité que par ses descriptions et son pittoresque.

N’hésitez pas à vous plonger tout entier dans ce roman qui piège son lecteur tel Moses piégé par l’histoire fascinante de la famille Gursky. On sort de ce chef d’œuvre lessivé et su


Je suis en vie et tu ne m'entends pas
20,00
par (Libraire)
15 avril 2016

Conseillé par Marie-Laure

Comment continuer à vivre quand on a connu l’enfer ? Klaus est de retour dans sa ville natale après avoir passé 4 ans à Buchenwald. Il était de ceux qui portaient un triangle rose, la marque de l’homosexualité. Peu à peu, il va apprendre à retrouver son corps mais c’est en exil à Paris qu’il va pouvoir à nouveau aimer. Dans une langue sublime où chaque mot est comme un coup de poignard, Daniel Arsand raconte le désespoir et l’espoir de cet homme. Le titre : « Je suis en vie et tu ne m’entends pas » est un cri de détresse adressé au grand amour de sa vie, qui n’a pas survécu. Ne plus subir, ne plus se taire, au contraire, crier au monde que l’on existe, c’est le combat de Klaus.


Les Catalans, Lignes de vie d'un peuple

Lignes de vie d'un peuple

Ateliers Henry Dougier

par (Libraire)
5 avril 2016

Conseillé par Stéphanie

Voyager autrement, aller à la rencontre, essayer de comprendre la complexité de certaines problématiques ; Henry de Laguérie accueille son lecteur comme Barcelone l'a fait pour lui.
Journaliste, correspondant pour plusieurs médias, Henry de Laguérie vit à Barcelone depuis plusieurs années. A travers quatre chapitres, il nous montre une Barcelone changeante et créative, il évoque le problème épineux de l'indépendance, il parle de l'économie catalane et du vivre ensemble en période de crise.

Tout cela en nous faisant partager des témoignages très variés et vivants.
On comprend mieux l'espace géographique extraordinaire qu'est la Catalogne et cette identité si forte, forgée dans l'adversité.


En attendant Bojangles
15,50
par (Libraire)
5 avril 2016

conseillé par Stéphanie

Ce livre est un tourbillon.
Perchée sur vos talons, la robe au vent, ou bien cintré dans votre costume sur mesure ; tout en souplesse, vous allez valser, swinger, twister, danser, danser, au son d'une langue pétillante et inventive.
"L'amour n'a peut-être de raisonnable que sa folie" (Rivarol) : c'est cet amour là qu'évoque Olivier Bourdeaut. Conteur, un peu poète, il nous fait vivre au coeur d'un couple qui s'aime d'une folie douce, parfois furieuse, progressivement inquiétante. Une histoire vue à travers les yeux enchantés d'un enfant, fruit de cet amour.
On quitte ce roman avec un sentiment de légère tristesse, puis la musique revient et on se sent à nouveau joyeusement ivre!


L'éveil de mademoiselle Prim, roman traduit de l'espagnol (Espagne) par Alex et Nelly Lhermillier

roman traduit de l'espagnol (Espagne) par Alex et Nelly Lhermillier

Grasset

18,30
par (Libraire)
30 mars 2016

Conseillé par Frédérique

Le roman espagnol qui pourrait être anglais !

Mariage fort réussi de l'univers de Cervantes et de Jane Austen. La fantaisie espagnole contre le flegme britannique. Des lieux d'un autre âge, des idéaux improbables, un éloge de la littérature, des élans de solidarité.

Engagée par un étrange gentleman aussi cultivé que peu délicat pour classer sa bibliothèque , Mademoiselle Prim va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint Irenee d'Arnois. Loin du monde moderne , les habitants semblent s'être mis d'accord pour faire de leur vie un bonheur permanent et profiter des choses simples de la vie....

A lire au coin du feu en dégustant un chocolat chaud ou sur une terrasse ensoleillée
avec un Campari Orange.