Conseils de lecture

Article 353 du Code Pénal
14,50
par (Libraire)
13 janvier 2017

conseillé par Linda

Prêts pour quelques embruns judiciaires ? Le bon crachin brestois et la grisaille du bureau d'un juge accueillent le lecteur dans le nouveau roman de Tanguy Viel. En face de la grande ville, une petite presqu'île paisible, presque endormie, un peu morte. Jusqu'au jour où arrive Antoine Lazenec, promoteur immobilier qui fait briller des étoiles balnéaires dans les yeux des habitants. Son gros projet en poche, il va faire basculer la vie de Martial Kermeur, un des dindons de la farce, avant de passer lui-même par dessus bord. Pourquoi Martial en est-il arrivé là ? Arrêté par la police, placé dans le bureau du juge, il va dérouler les faits.
Tanguy Viel signe avec "Article 353 du code pénal", un très bon roman sombre, social, pas banal. A lire d'une traite.


Leçons pour un jeune fauve
19,00
par (Libraire)
13 janvier 2017

Conseillé par Marie-Laure

Eleonora est une grande actrice de théâtre qui approche de la quarantaine. Son enfance a été telle qu’elle a appris à être heureuse dans la solitude. Elle rencontre Chirú, un jeune violoniste de 18 ans dont elle accepte d’être le mentor. Plus qu’une relation de maître à élève, Eleonora et Chirú vont devenir le miroir l’un de l’autre, créant une situation de dépendance inconfortable. Ce n’est pas une simple histoire de manipulation, c’est une leçon de vie. A travers l’expérience d’Eleonora, notre rapport aux autres, qu’il soit professionnel ou personnel est finement analysé et complètement remis en question. Mais ce roman est avant tout le portrait d’une femme forte et bouleversante servi par une écriture magnifique, dure, sans concession, parfois crue et sarcastique… C’est toute la force de la Sardaigne que vous ressentirez à travers ces lignes.


BANDES DESSINEES HORS SERIE

Collectif Fj Goudeau

Association 303

28,00
par (Libraire)
13 janvier 2017

Conseillé par Antoine

Ce numéro spécial de la revue 303 propose un état des lieux de la bande dessinée d'aujourd'hui en Pays de la Loire à travers une série de portraits, d'interviews et de planches. Au delà du simple catalogage de la scène régionale, c'est une vraie réflexion sur l'évolution du medium et sur ces liens avec les autres domaines de l'art, le cinéma en tête. Il y a un véritable enthousiasme qui se dégage des propos d'auteurs tel que Etienne Davodeau ou Marc-Antoine Mathieu qui font preuve d'une créativité toujours renouvelée à chaque publication. Mais il y a aussi une certaine inquiétude notamment vis à vis du statut d'auteur de bande dessinée aujourd'hui. Tous les genres y sont représentés, de la bande dessinée historique grand public à la scène alternative grâce à Karine Bernadou ou à Claire Braud. En bref comme le dit si bien François-Jean Goudeau, directeur éditorial de ce hors-série : « Néophyte, lecteur « classique » ou averti : chacun trouvera de quoi nourrir et satisfaire sa curiosité, son plaisir… »


Groenland vertigo
19,00
par (Libraire)
13 janvier 2017

Conseillé par Jenny

L'histoire d'amitié entre Hervé Tanquerelle et Jørn Riel est née il y a quelques années avec l'adaptation en bande dessinée des fameux « racontars » de l'écrivain Danois. Dans "Groenland Vertigo", Hervé Tanquerelle nous raconte comment, alors qu'il est en mal d'inspiration, une invitation inattendue va l'amener très loin de chez lui. Le voici en effet associé à une expédition maritime au départ de l'Islande à destination du Groenland, terre de prédilection de Jørn Riel. Outre nos deux compères et l'équipage du bateau, Ulrich Kloster un sculpteur allemand pour le moins paranoïaque ainsi que son assistant font également partie du voyage, d'ailleurs financé essentiellement par l'artiste. Obsédé par la performance qu'il veut exécuter sur un glacier afin de dénoncer l'exploitation pétrolière, Ulrich Kloster ne va pas faciliter la vie de l'équipe.

Tanquerelle, Georges dans l'histoire, se présente comme un homme attachant mais d'une maladresse inouïe, qui s'adapte tant bien que mal à la vie sur un bateau. Cependant si son personnage se lie très vite d'amitié avec les membres de l'équipage, ses relations avec l'artiste fou se compliquent rapidement .

Une quête de bouteilles de whisky d'une autre époque, la destruction d'un précieux carnet, un geyser de pseudo-pétrole et une mystérieuse disparition, voilà de quoi sera fait cette expédition, racontée de matière truculente et ponctuée de gags qui ne sont pas sans nous rappeler le duo Tintin/Capitaine Haddock.
Ajoutons que la mise en couleur d'Isabelle Merlet vient sublimer les paysages dans lesquels évoluent, dans un contraste réussi, des personnages dessinés dans une tradition de ligne claire proche de celle de Hergé.
"Groenland Vertigo" vient confirmer la maturité d'un artiste complet.


Et si tu n'existais pas
16,50
par (Libraire)
6 janvier 2017

Conseillé par Stéphanie

Je n'avais jamais lu Claire Gallois. Critique littéraire, journaliste, femme de lettres engagée, elle écrit pourtant depuis 1965. Mais je ne regrette pas de l'avoir découverte à travers ce livre-là. Une histoire d'arrachement à une enfance heureuse. Elevée dans un petit village de la Creuse par une femme qu'elle surnomme Yaya, l'auteure se souvient de ces moments doux et privilégiés brutalement interrompus par sa mère biologique. Comment ne pas ressentir un vide intense, une absence irremplaçable quand à l'âge de six ans toute son existence bascule soudainement. Quel mystère autour de sa naissance a t-il poussé ses parents, bourgeois parisiens, à la faire élever loin d'eux pour finalement la reprendre dans leur foyer sans préavis? L'enfant meurtrie se jure de retrouver Yaya, peu importe quand. Les secrets sont parfois des silences bruyants, il faudra que l'enfant puis l'adolescente, et enfin l'adulte s'en arrange. "Et si tu n'existait pas" est un roman envoyé comme une flèche qui touche au coeur.