Conseils de lecture

16,00
par (Libraire)
8 juin 2022

Conseillé par Célia

Belliqueuse Louissaint, jeune haïtienne tempétueuse, tente de rejoindre les États-Unis avec son fils. Hélas, la traversée tourne rapidement à la tragédie. Belli doit retourner en Haïti et faire face à une double perte : celle de son enfant et la promesse d'une vie meilleure. De retour au pays, elle est contrainte de s'installer avec sa famille dans un lieu baptisé “Rapatriés”, où s'entassent clandestins et boat-people. Malgré des conditions de vie précaires, la jeune femme se bat et s'épuise à la tâche pour le bien de la famille. Jusqu'au jour où se présente à elle une solution, aussi terrible qu'évidente, qui offrirait à ses filles un avenir radieux.
En dépit de sa force de caractère, cet ultime déchirement est l'épreuve de trop pour Belli, dont l'esprit peu à peu vacille.


René PHILOCTETE

Le Temps des Cerises

22,00
par (Libraire)
8 juin 2022

Conseillé par Stéphanie

Nous sommes en 1990, bientôt il y aura de nouvelles élections. Sur le parvis de l’église Saint Joseph, chacun a sa place, Trouvaille l’enfant, Suzette Dieuveut l’aveugle, Crédo Mozaïque l’ancien cacaotier joueur d’harmonica, Josapha Sauval le paralytique… C’est dans l’univers de ce groupe de mendiants de Port-au-Prince que nous plonge René Philoctète. Un roman qui fourmille, qui grouille comme cette ville tumultueuse, bruyante. Écrit juste avant la mort de son auteur, “Entre les Saints des Saints” décrit un monde de misère et de violence dans lequel la peur et la mort rôdent. Et pourtant ce roman est plein de vie parce qu’il palpite au rythme de l’écriture de René Philoctète et au rythme aussi de ces femmes, ces hommes et ces enfants si attachants.


12,20
par (Libraire)
8 juin 2022

Conseillé par Coralie

“Amour, Colère et Folie” est une tragédie en trois actes. La première, “Amour”, se joue en famille et, plus précisément, entre soeurs. Toutes trois éperdues d'amour pour le même homme Jean-Luze, marié à l'une d'entre elles, c'est une danse lente de beauté, de vengeance et d'amour qui s'annonce, une vie dans laquelle la sororité est mise à rude épreuve.
Au-delà de cette histoire toute personnelle, cette vie de famille va être liée et bouleversée par l'histoire du pays et par la dictature qui monte.
Réunis avec finesse et intelligence, ces trois textes de Marie Vieux-Chauvet forment un cycle brûlant et profondément émouvant. Suite au retrait du livre des librairies au moment de sa sortie, Marie Vieux-Chauvet s’exila à New-York.


18,50
par (Libraire)
8 juin 2022

Conseillé par Joséphine

Marie-Ange n'avait que quatre ans quand elle a quitté les Antilles pour s'installer à Paris avec sa mère. Elle n'a donc pas connu la dictature « Dorévaliste » qui a détruit sa famille. Pourtant, elle est hantée par les souvenirs et les silences de sa mère. Elle en est imprégnée, prisonnière. Aujourd'hui elle travaille comme infirmière dans un hospice. La mémoire de sa mère, décédée une année plus tôt, lui explose au visage lorsqu'elle est chargée de prodiguer des soins à la femme du dictateur, « au visage si reconnaissable malgré les intempéries de l'exil et de la vieillesse. »
S'ouvre alors un récit à deux voix, un dialogue presque impossible. Celui de cette jeune femme qui porte en elle l'histoire de sa famille et celui de la veuve du dictateur.


Le Temps des Cerises

12,00
par (Libraire)
8 juin 2022

Conseillé par Marie-Laure

Son nom, il en fait déjà un poème. Inéma Jeudi, dit Jeudinéma a grandi à Cité Soleil, l’un des plus grands bidonvilles de Port-au-Prince. Lyonel Trouillot, qui préface ce livre, écrit : « Porte-parole, peut-être malgré lui, du chant de ceux qui déchantent, mais rêvent quand même. » Né en 1981, ce jeune poète que l'on compare à Rimbaud, se fait la voix de la rue, des quartiers de non-droit. Le texte est composé de deux parties : “le Jeu d'Inéma” et “le Je d'Inéma”. Il se lit et se chante comme un slam, rythmé par ces refrains « Oh poème d'ambulance/Et d'empire fragile » ou « Oh poème sonore/D'empire fragile ». Une écriture violente, belle et sensuelle... Douloureuse peut-être, à l'image de cette île à laquelle nous rendons hommage.