Nos lectures d'été

Bande dessinée

Éditions Lapin

19,00

Et si le simple fait de pénétrer dans une vieille maison abandonnée pouvait entraîner un cataclysme apocalypticomilitairo-fantastico-absurdo-gigantesque ?Les habitants de cette ville (maire, policiers, paroisse, ados, SDF, animaux et bien d'autres encore) vont se retrouver malgré eux totalement liés à cette réaction en chaîne et aux événements fous de ce gigantesque et mystérieux canevas où tous les destins seront entremêlés... Un joli jeu narratif transmédia (publications web et papier) où les histoires se répondent en différents personnages, espaces et styles graphiques, toujours incroyablement maîtrisés par Tim.


Actes Sud

25,00

Des archéologues israéliens et des passeurs clandestins palestiniens percent le sol de la Terre sainte chacun de leur côté du Mur. Les deux équipes se rencontreront à la croisée des tunnels dans un récit politicoburlesque orchestré par Rutu Modan.


16,00

La Terre, dans un futur proche.
Le closure virus, un mal mortel et incurable dont l'origine est inconnue, a dévasté la population mondiale. Dans les décombres de la civilisation, l'humanité tente de se relever. Une famille, en particulier, fait tout ce qu'elle peut pour survivre : la famille Ballard, dont l'un des membres, Enoa, est immunisé contre le virus depuis sa naissance. Si l’espèce humaine a frôlé l'extinction, ses travers sont toujours bien présents  : l'égoïsme, l'avarice, la volonté de domination, l'individualisme…

« Sa clairvoyance et sa résistance au passage du temps l’installent au Panthéon des grandes œuvres de SF  » - ATOM
 
«  Une réflexion sur l’être humain indispensable à toute mangathèque  » - Manga-News
 
Hiroki Endo propose avec Eden, un manga d'anticipation, inspiré du mouvement cyberpunk. Récit à suspense, plein de scènes d'action entraînantes, Eden est violent et cru mais offre aussi certains passages empreints de mélancolie qui ne laissent pas le lecteur insensible. Mélange des genres, ce manga évoque des récits de guerre, le terrorisme, une pandémie… des thèmes ancrés dans notre réalité.


Picault Aude

Dargaud

15,00

Dargaud réédite en intégrale les deux tomes de "Moi je", la première publication d'Aude Picault, une autobiographie dans l’air du temps : tout à la fois délurée, torturée et un peu avinée ! Une véritable plongée dans la "vraie vie" d’adulte où se mêlent recherches d'emploi, injonctions sociales et familiales et déceptions amoureuses.


Zuzu

Casterman

23,00

C'est une histoire d'amis qui fument, sortent et détournent de temps en temps une pizza de sa destination... Mais derrière leur apparente oisiveté, Riccà, Dario et Zuzu (personnage principal du trio et alter-ego de l'autrice) vont se trouver un étrange défi : participer à la Course de fromage annuelle d'un petit village du Trentin-Haut-Adige. L'occasion pour Zuzu de se confronter à un problème existentiel qui la ronge : sa boulimie...
Quelque part entre le noir et blanc tranchant de Gipi et l'apparente légèreté de Simon Hanselmann, Cheese libère peu à peu sa puissance poétique en ajoutant à la familiarité des dialogues des moments de silence dédiés à la voix intérieure de Zuzu.
Ce premier livre d'une autrice de 24 ans met en scène trois jeunes adultes un peu perdus, qui ont du mal à donner un sens à leur vie mais restent portés par la confiance et l'amitié qui les unit...