Delpire fête le Siècle de Coiffard

Delpire fête le Siècle de Coiffard

A l'occasion du Siècle de Coiffard, Delpire éditeur s'associe à la librairie pour vous proposer un concours* exceptionnel autour de sa collection "Des images et des mots".
Retrouvez ces ouvrages au Tome 1 !

*Toutes les conditions et les informations sur lesiecledecoiffard.fr

Delpire éditeur

44,00

Ce livre propose une sélection choisie des plus belles images de Sarah Moon.   Ces photographies sépia nous invitent à un voyage surréaliste à travers la vie intérieure de l'artiste, et les lieux qui sont les siens. On y retrouve ses célèbres portraits de mannequins, le cirque de Villecroze, le paon et les flamants roses, Dimanche à Grisy ou encore Pauline.   Comme elle l'écrit dans l'ouvrage, « souvent j'envie ceux qui savent photographier la vie. Moi, je la fuis ¿ je pars de rien ¿ je ne témoigne de rien ¿ j'invente une histoire que je ne raconte pas, j'imagine une situation qui n'existe pas ¿ je crée un lieu ou j'en efface un autre, je déplace la lumière ¿ je déréalise et puis j'essaie... Je guette ce que je n'ai pas prévu, j'attends de reconnaître ce que j'ai oublié ¿ je défais ce que je construis ¿ j'espère le hasard et je souhaite plus que tout être touchée en même temps que je vise. »   « Je photographie le privilège ¿ l'évanescence ¿ l'improbable ou la beauté ¿ j'y cherche l'émotion et la quête en est d'autant plus désespérante. » Sarah Moon


Vietnam forget me not

Abbas

Delpire éditeur

28,00

« Décembre 1972 [...] Nous visitons un camp de réfugiés installé sur une ancienne base militaire américaine de Da Nang. Sur la porte d'une cabane faite de bric et de broc, un tag maladroit : Forget ME Not. [...] Quarante-cinq ans plus tard [...] je me dis qu'il est temps que moi aussi j'inscrive « Forget ME Not » quelque part. »
Abbas replonge dans ses planches-contacts et nous livre une sélection intime des reportages qu'il a réalisés au Vietnam de 1972 à 1975, étant notamment l'un des premiers photographes à rapporter des images du Viêt-cong. Profondément marqué par ce pays, il y retourne en 2008 et confronte ses souvenirs à une nouvelle nation qui s'est ouverte au capitalisme.
De Saigon à Hanoi, en passant par les manifestations antiguerre à Miami et le Sommet des Non-Alignés de Cuba, jusqu'à son retour au Vietnam trente ans plus tard, ce livre regroupe des photos de guerre, mais aussi et surtout des images des villes que le photographe a parcourues, des visages de celles et de ceux qu'il a rencontrés. Au-delà du témoignage historique et politique, Abbas raconte ce pays qui l'a tant touché.


Un conte polonais
28,00

Comment faire le portrait d’un pays ? de son pays ?

Bogdan Konopka nous convie à l’accompagner pour dresser non pas le portrait photographique de la Pologne – ce serait, comme toujours, peine perdue – mais à partager celui de sa Pologne, celui qu’il esquisse au rythme de ses expériences, mais qu’il n’affirme pas, qu’il n’impose en rien.


Tomi Ungerer

Delpire éditeur

13,00

Tomi Ungerer est l’un des dessinateurs les plus brillants de sa génération : cet artiste prolixe, aux multiples facettes, est d’abord connu pour ses livres d’enfants, dont Les Trois Brigands reste le plus célèbre. Mais il est aussi l’auteur de dessins satiriques, politiques et érotiques. Entre affiches et publicités, petits et grands formats, couleur et noir et blanc, son travail
compte aujourd’hui près de 40 000 dessins et forme un ensemble hétéroclite et protéiforme, multilingue et sans frontière. Joyeux poète et amoureux du subversif, l’artiste déploie un monde absurde et merveilleux tout en s’insurgeant contre les injustices, le fascisme ou le racisme – son affiche Black Power/White Power (1967) reste tout un symbole. Il est d’abord un fin observateur de son temps dont il tire une véritable
satire sociale, mâtinée d’humour et de provocation, dans l’esprit d’un Daumier ou d’un Grosz.
Cet ouvrage est réalisé avec Thérèse Willer, conservatrice du Musée Tomi Ungerer de Strasbourg et spécialiste de l’oeuvre du dessinateur, qui a conçu la séquence des dessins et rédigé les textes les commentaires.


24,00

Après s'être intéressé à l'Islam et aux Chrétientés, Abbas se consacre aux religions polythéistes en Sibérie, au Japon, au Brésil, en Haïti, au Venezuela ou au Mali, et s'interroge sur le retour de l'irrationnel dans les sociétés contemporaines. À travers son journal de bord, qu'il nourrit d'images comme de textes forts et signifiants, il se raconte. Car, au-delà de son aspect documentaire et informatif, cette aventure au pays des esprits est d'abord une relation personnelle : voyageur, la route commence en lui-même...