La Catalogne à l'honneur

La Catalogne à l'honneur

Depuis des années les librairies françaises fêtent "Un livre, une rose" le samedi suivant le 23 avril à l'occasion de la journée mondiale du livre et du droit d'auteur créée en 1995 lors d'une conférence générale de l'UNESCO.
Cette journée est en fait la réinterprétation libre de la Sant Jordi, grande fête traditionnelle catalane.
La Sant Jordi fut en effet adoptée comme célébration officielle et obligatoire en 1436 par le Gouvernement de la Généralité de la Catalogne et le Parlement catalan.
Quant à la Foire des Roses, elle se tenait déjà à la Sant Jordi au XVème siècle.
Enfin l'Espagne instaura le 23 avril, jour de la Sant Jordi, comme journée du livre en 1926. Cette date était aussi celle de la mort de Cervantès. Cette fête est devenue l'une des journées populaires la plus célébrée en Catalogne contribuant ainsi à la vente et la diffusion de livres en catalan.

ET QUI EST SANT JORDI?

Il n'est autre que autre que Saint Georges, celui que Voragine évoque dans sa "Légende dorée", et qui terrassa le dragon pour sauver la fille du roi. Sant Jordi est vénéré en Catalogne depuis le VIIIème siècle.
La Sant Jordi est donc le jour de la rose et du livre, de l'amour et de la culture.

Une enquête de Pepe Carvalho / La solitude du manager / Policiers
7,30

Le manager d'une multinationale est découvert assassiné près de Barcelone. La police trouve rapidement un coupable idéal et clôt l’affaire, mais la veuve du défunt n’est pas convaincue. Elle engage Pepe Carvalho, détective gourmet, qui a connu son mari aux Etats-Unis. Dans une Catalogne en pleine ébullition après la mort de Franco, Pepe mène l'enquête et affronte les intimidations des puissants de ce monde.

Né en 1939 à Barcelone et décédé en 2003, Manuel Vázquez Montalbán, fervent opposant du franquisme, découvre l'écriture en prison. Il fut journaliste, critique gastronomique, poète, essayiste et romancier. Il est le créateur du détective catalan Pepe Carvalho, héros de ses romans policiers, dont les aventures sont disponibles en Points.


L'ombre de l'eunuque

Cabré, Jaume

Actes Sud

9,70

Les yeux fardés

Lluís Llach

Actes Sud

22,80

Ils sont quatre inséparables (deux garçons et deux filles), nés en 1920, qui traversent les rives de l'enfance dans le quartier populaire d'une Barceloneta aux ruelles bigarrées, aux senteurs maritimes, à la culture ouvrière militante. Après l'âge tendre des premiers émois, les personnalités s'affirment et les destinées s'esquissent. Pour les deux filles, du moins. Les balises de l'avenir se font plus fluctuantes pour les garçons quand ils découvrent la passion qui les unit. Si la proclamation de la République leur ouvre les voies de l'espérance, très vite la guerre civile rebat les cartes et conduit les amis au chaos. Après vingt ans d'errance à s'abîmer à travers le monde pour fuir le souvenir douloureux de l'« Ami aimé », le rescapé de cet amour fou regagne sa terre natale pour porter le châtiment qui signe son retour à la vie.
Ode vibrante à Barcelone l'irréductible et à son peuple enivré de rêves libertaires, ce roman trace avec une grande finesse l'expérience guerrière de ces héros sans grade, nimbée de la nostalgie douce-amère des désillusions perdues. Qu'il dénonce les stigmates du franquisme dans les consciences, l'opprobre jeté sur les amours « maudites » ou l'immuable joug des puissants, Lluís Llach est en littérature, comme à la scène, une conscience en alerte, un résistant éternel.


Le silence des cloîtres
10,65

En épousant l'architecte marcos artigas, l'inspectrice Petra Delicado ne se doutait pas que sa nouvelle vie la mènerait... au couvent. Les soeurs qui donnent des cours de religion à marina, la plus jeune fille de marcos, se sont fait voler une précieuse relique. Mais surtout, elles ont découvert le cadavre d'un moine dans leur chapelle. Un vrai crime en chambre close. Dans une espagne où la presse à sensation n'attend que l'occasion de se déchaîner, les théories les plus folles s'échafaudent. Heureusement Petra Delicado et l'inspecteur adjoint garzón ont les pieds sur terre.

On retrouve l'inénarrable Petra Delicado, ses colères, son humour et ses contradictions dans sa huitième enquête barcelonaise.