La Catalogne à l'honneur

Depuis des années les librairies françaises fêtent "Un livre, une rose" le samedi suivant le 23 avril à l'occasion de la journée mondiale du livre et du droit d'auteur créée en 1995 lors d'une conférence générale de l'UNESCO.
Cette journée est en fait la réinterprétation libre de la Sant Jordi, grande fête traditionnelle catalane.
La Sant Jordi fut en effet adoptée comme célébration officielle et obligatoire en 1436 par le Gouvernement de la Généralité de la Catalogne et le Parlement catalan.
Quant à la Foire des Roses, elle se tenait déjà à la Sant Jordi au XVème siècle.
Enfin l'Espagne instaura le 23 avril, jour de la Sant Jordi, comme journée du livre en 1926. Cette date était aussi celle de la mort de Cervantès. Cette fête est devenue l'une des journées populaires la plus célébrée en Catalogne contribuant ainsi à la vente et la diffusion de livres en catalan.

ET QUI EST SANT JORDI?

Il n'est autre que autre que Saint Georges, celui que Voragine évoque dans sa "Légende dorée", et qui terrassa le dragon pour sauver la fille du roi. Sant Jordi est vénéré en Catalogne depuis le VIIIème siècle.
La Sant Jordi est donc le jour de la rose et du livre, de l'amour et de la culture.

Nuria Garcia

Yoran Embanner

8,50

10,30

Pasavento est écrivain et psychiatre. Méprisant le pouvoir et la gloire littéraire, il décide de se retirer du monde et part se cacher à l'hôtel de Suède, à Paris. Il pense qu'on le recherchera, à l'instar d'Agatha Christie. Mais il doit peu à peu affronter la vérité : personne ne pense à lui. Il renonce alors au moi, à sa grandeur et à sa prétendue dignité et part en Suisse sur les traces de Walser, ce romancier passé maître dans l’art de n’être rien.

Né en 1948 à Barcelone, Enrique Vila-Matas est un chroniqueur, romancier et essayiste espagnol. Il est notamment l’auteur de Paris ne finit jamais, Le Mal de Montano et Air de Dylan, publiés chez Bourgois.


Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l'offre inespérée d'un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n'en a jamais existé, " une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d'être tués ", en échange d'une fortune et, peut-être, de beaucoup plus. Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu'il aime le plus au monde. En monnayant son talent d'écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?
" L'Espagnol Carlos Ruiz Zafón a plusieurs cordes à son arc et aime à les tendre toutes : roman policier, fantastique, sentimental, Le Jeu de l'ange est un mélange de genres parfaitement maîtrisé. " Marianne Dubertret – La Vie


Promenade hors des sentiers battus

Jonglez

Les secrets de Gaudí et de la Sagrada Familia, un fantastique réseau de modélisme ferroviaire caché sous la gare centrale, une main mystérieuse, un extraordinaire amphithéâtre de dissection, un refuge anti-aérien insoupçonné, un baiser mortel, un musée dissimulé au fond d'une boutique, un talisman magique sur la plaque d'une rue, des symboles maçonniques cachés, le blason du FC Barcelone à Santa María del Mar...

De nuit comme de jour, Barcelone ne révèle ses secrets qu'aux habitants et aux voyageurs qui savent sortir des sentiers battus. Encore faut-il savoir où aller... Un guide indispensable pour ceux qui pensaient bien connaître Barcelone ou pour ceux qui souhaitent découvrir l'autre visage de la ville.


Barcelone, 1957. La sonnette tinte sur le seuil de la librairie Sempere. Le client s'approche de Daniel en boitant. L'objet de sa visite ? Un magnifique exemplaire du Comte de Monte-Cristo... Qu'il laisse à l'attention de Fermín, en congé, accompagné d'un curieux message du passé... C'étaient les heures noires du franquisme : à la prison de Monjuïc, parmi les damnés du régime, Fermín portait le numéro 13. Les fantômes refont surface. Dans l'ombre, le Cimetière des Livres oubliés cache toujours son secret...