Nos lectures d'été

Littérature poche

Suivi de La Retraite du juge Wagner

Actes Sud

6,50

Rose s'était pourtant promis qu'on ne l'y reprendrait pas, qu'elle en avait fini de ces histoires d'amour qui font plus de mal que de bien. C'était sans compter sur cette rencontre avec Luc, un soir comme les autres ou presque, un soir de plus au Royal, le bar où elle se réfugie chaque jour après le travail. Une novella noire qui dit le besoin et la violence, l'emprise et l'espoir, le destin d'un revolver et d'une femme que rattrape sur le tard le malheur d'aimer.
Suivie d'une nouvelle inédite, par l'auteur du prix Goncourt 2018.


Le Livre de poche

9,40

Tout commence par quelques mots au dos d’une carte postale : « Je pense à vous, je vous aime. » Ils sont signés de Charles, le père d’Antoine, disparu dix-sept années plus tôt sans laisser d’adresse.
Avec son meilleur ami, Laurent, et sa jeune sœur, Anna, aussi instable qu’irrésistible, Antoine par donc, à vingt-six ans, sur les traces de ce père fantôme. L’affaire d’une semaine, pense-t-il... De l’ex-Allemagne de l’Est à la Turquie d’Atatürk, de la Géorgie de Staline à l’Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici lancés dans un road movie généalogique.

Après l’immense succès d’Edmond, Alexis Michalik, comédien, metteur en scène et dramaturge couronné par cinq Molières, nous embarque à bord d’un premier roman virevoltant et exaltant.

Un feu d'artifice de tragédie et de rencontres, d'amour et de mystères. Le Parisien.

Épique, drôle et surprenant. Lire.

Une écriture, un style, un souffle incontestablement romanesques. Le Figaro magazine.


Éditions Gallmeister

10,00

Jeunes, énergiques et rieurs, Marnie et Taz mènent une vie modeste et heureuse dans leur maison de Missoula, au coeur du Montana. Le couple s'apprête à relever le défi apporté par la grossesse de Marnie mais celle-ci meurt en couches. Lorsque Taz se retrouve seul avec sa fille, il affronte une vie nouvelle où la paternité lui interdit de sombrer dans le désespoir.



Roman

Le Livre de poche

8,90

1972. Sur l'île de Heybeliada, au large d'Istanbul, le refuge de Portmantle accueille des artistes qui ont besoin de se ressourcer. Knell, talentueuse peintre écossaise, y vit depuis une dizaine d'années quand son quotidien est chamboulé par l'arrivée de Fullerton, un jeune homme instable, qu'on retrouve bientôt noyé dans sa baignoire. Cet événement oblige Knell à considérer d'un œil différent ce lieu régi par des lois singulières, et l’amène à replonger dans son passé, en Écosse tout d’abord puis dans le Londres des sixties.

Une exploration fascinante et hypnotique de la création artistique, de l’inspiration et de la frontière, incroyablement fragile, entre réalité et illusion.

Cet Éclipitique conjugue virtuosité des maîtres de la perspective et du trompe-l’œil, scrupule presque pointilliste du détail, et ce saisissement émotionnel sans lequel la plus grande peinture n’est qu’un froid agencement de lignes. Passionnant. Transfuge.

Un roman étrange et profond. ActuaLitté.

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Renaud Morin.