Quand la Loire inspire les écrivains : les auteurs nantais présents à Débord de Loire les 25 et 26 mai

Quand la Loire inspire les écrivains : les auteurs nantais présents à Débord de Loire les 25 et 26 mai

Retrouvez la librairie Coiffard autour d'une belle sélection ligérienne à Débord de Loire les samedi 25 et dimanche 26 mai. Romans, poésie et beaux-livres raviront les petits et les grands. Les Romanciers Nantais et des auteurs régionaux seront présents pour des séances de dédicaces. Des lectures vous seront également proposées le dimanche matin de 10h à 11h.

LA VILLE AUX MAISONS QUI PENCHENT, Suites Nantaises
12,00

Nantes, la ville, sa forme ou le sentiment qu’elle en donne… Une citadine familière des lieux nous incite à glisser notre main sur ce tuffeau des murs, « Une tendresse nous vient pour cette pierre de fleuve dont est bâtie la ville », à capter dans Les Anneaux de Buren sa matière fluide, vents et remous de marée. Au fil de sa rêverie, la passante dérive, de «la Fabrique des sourds où l’on martelait les tôles de la dure nécessité » aux vestiges du passé négrier ou à la beauté du pont Éric Tabarly, « superbement libre comme la mer ». Dans ce décor vibrant de présences, instants de ville, impressions d’hier et d’aujourd’hui se mêlent. Un poème de Cocteau, un tableau du port par William Turner, un air de musicien des rues, une gravure de Rodolphe Bresdin, un air de Bashung dans une friche industrielle. Point n’est besoin d’être nantais pour entrer dans ce rêve d’une ville.

« Le quai aux maisons qui penchent : devant les hôtels négriers du Quai de la Fosse, c’est toujours le regard des premières années. Par le charme d’un bon génie, les immeubles font la nique à la pesanteur. Délicieuse terreur d’enfance de voir le monde s’écrouler. Mais non, l’ange de l’apesanteur leur accorde un suspens magique. Ils se moquent des marais sur lesquels on les a construits. La vie, semblent-ils dire, va souvent de guingois. »



Lafayette
26,00

Il y a un paradoxe Lafayette  : héros à la réputation quasi immaculée outre-Atlantique, il reste un mal aimé de l’histoire de France. Lafayette est souvent résumé par un cliché –  le «  héros des deux mondes  »  ou réduit à une caricature, celle d’un personnage vain et naïf, voire d’un traître.
Au-delà des apparences et des procès d’intention, Laurent Zecchini restitue la dimension et la complexité d’un homme au destin épique  : après avoir joué un rôle si singulier dans la naissance des États-Unis d’Amérique, il a été un personnage central des deux révolutions françaises (1789 et 1830), l’artisan de l’abdication de Napoléon, puis le porte-drapeau des luttes d’émancipation en Europe…
Grâce à une approche inédite des archives françaises et américaines, l’auteur dévoile un Lafayette débarrassé de la diabolisation et de l’idéalisation qui ont si longtemps brouillé son image. Certes soucieux de sa gloire, il a été avant tout le héraut de la liberté, dans les combats de la guerre d’indépendance américaine comme dans le maelström de 1789 et au cours des Trois Glorieuses. Par les valeurs qu’il a défendues, il incarne quelque chose de plus vaste que lui-même, des idées qui sont d’une surprenante modernité.
 
 
Journaliste pendant plus de quarante ans, dont trente-cinq ans au journal Le Monde, Laurent Zecchini a été correspondant dans de nombreuses capitales (New  Delhi, Londres, Washington, Bruxelles, Jérusalem), avant de se consacrer pendant quatre ans et demi à cette biographie de Gilbert de Lafayette.


CELUI DE NOUS DEUX QUI PART LE PREMIER
16,00