Le Navigateur
EAN13
9782226225511
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
Romans Français
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Navigateur

Albin Michel

Romans Français

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782226225511
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      25 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      25 pages

    9.99

  • Aide EAN13 : 9782226225511
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    9.99
Fasciné par la mer et la voile, Jacques Sternberg n'aime pas l'Aventure. Il
n'a donc jamais traversé l'Atlantique en solitaire, pas davantage la Manche
puisqu'il barre un vieux dériveur avec lequel il a pourtant avalé des milliers
de milles.Alors, il rêve, il ne peut que rêver. Il fantasme, il mirage à plein
temps sous le vent. L'écoute entre les dents, une main au cul des filles,
l'autre rivée aux focs sauvages, la barre entre les jambes, le Navigateur
surfe à 25 noeuds dans les vagues de l'absurde et remonte au près serré le
courant de la démence.C'est avec un dériveur léger qu'il défie le Pacifique et
sur une île pneumatique qu'il salue, naufragé, le Horn ; c'est avec un
équipage de 80 épouses à bord d'une goélette qu'il attaque la flotte de la
Kriegsmarine SS ; il gagne les Jeux Olympiques sous le vent qu'il a emporté
dans un sac, louvoie entre les lettres des mots OCÉAN ATLANTIQUE inscrits dans
le bleu marin des Atlas, s'envole sous spi au-dessus des banquises arctiques,
sauve sa peau échoué sur un cachalot, défie tous les océans et tous les
cyclones, mais sombre dans le ridicule en remontant la pollution de la baie de
Seine et se retrouve au camp de concentration des Glénans après avoir mené une
mutinerie sur un voilier de haute compétition.Bref, il navigue. Mais dans le
délire de préférence, sans négliger de nombreux dessalages dans l'érotisme,
emporté par une passion du verbe qui souffle à force 9, de la première à la
dernière page.À notre époque de performances hauturières dans le sérieux,
l'efficience réaliste et la névrose du record, le livre de Sternberg tombe
comme un pavé dans l'océan. C'est sans nul doute le premier livre d'amour et
d'humour fous, de dérision et de « porno-marine » que l'on ait eu l'idée de
cracher dans les voiles du nautisme.
S'identifier pour envoyer des commentaires.