No no boy
EAN13
9782373852325
Éditeur
Du Sonneur
Date de publication
Collection
La Grande Collection
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

No no boy

Du Sonneur

La Grande Collection

Indisponible

Autre version disponible

Seattle, debut 1946. Ichiro Yamada, jeune Americain d'origine japonaise rentre
enfin chez lui. Apres avoir passe deux ans dans l'un des camps crees a la
suite de l'attaque de Pearl Harbor pour interner les 100 000 membres de la
communaute japonaise-americaine, il a ecope de deux ans de prison pour avoir
refuse d'etre incorpore dans l'armee americaine.
Seattle, debut 1946. Ichiro Yamada, jeune Americain d'origine japonaise (un
nisei, " deuxieme generation " en japonais) rentre enfin chez lui. Apres avoir
passe deux ans dans l'un des camps crees a la suite de l'attaque de Pearl
Harbor pour interner les 100 000 membres de la communaute japonaise-
americaine, il a ecope de deux ans de prison pour avoir refuse d'etre
incorpore dans l'armee americaine.
Dans les semaines qui suivent son retour, et malgre l'accueil chaleureux de
ses parents (notamment de sa mere qui, derivant lentement vers la folie,
s'imagine que le Japon a gagne la guerre), Ichiro prend la mesure de son
statut specifique. Il tente de redefinir son identite et de retrouver sa place
dans un pays qui, pense-t-il, l'a trahi - et qu'il a trahi.
Meprise par ses camarades nisei et par son frere cadet qui ont fait le choix
de s'enroler dans l'armee, il est pourtant son plus feroce contempteur. Au
cours d'une longue errance entre Seattle et Portland et au fil de diverses
rencontres, il tente de faire la paix avec lui-meme et avec le choix qui l'a
mene en prison.
Alternance de monologues interieurs incantatoires et rageurs et de dialogues
laconiques dignes d'un film noir, evocation lucide d'une Amerique d'apres-
guerre ou les tensions raciales ne s'apaisent jamais, No no boy met en
lumiere un aspect historique encore meconnu : le difficile retour a la liberte
des citoyens americains d'origine japonaise apres la guerre.
À propos du titre : le double " non " fait reference au questionnaire que le
ministere de la Guerre fit remplir en 1942-1943 aux jeunes Japonais-Americains
de deuxieme generation internes. Les questions n° 27 et 28 etaient destinees a
tester leur loyaute envers les États-Unis.
N°27 : Êtes-vous pret a rejoindre les forces armees des États-Unis et a
participer aux combats lorsque cela vous sera demande ?
N°28 : Êtes-vous dispose a preter allegeance aux États-Unis d'Amerique et a
les defendre en toute loyaute contre toute attaque par des forces etrangeres
ou nationales, et a renoncer a toute autre forme de soumission ou d'obeissance
a l'empereur du Japon ou a d'autres gouvernements, puissances ou organisations
etrangeres ?
Repondre non a ces deux questions etait synonyme d'incarceration.
S'identifier pour envoyer des commentaires.