EAN13
9782914040716
ISBN
978-2-914040-71-6
Éditeur
"Lugdivine"
Date de publication
Collection
THEM'AXE
Nombre de pages
140
Dimensions
22 x 17 cm
Poids
310 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Instruments et "musiques" de la préhistoire

De ,

Illustrations de

Photographies de

"Lugdivine"

Them'Axe

Offres

Un voyage musical de plusieurs milliers d’années dans un monde fascinantOn applique conventionnellement le terme de préhistoire à la période comprise entre l'avènement de l’Humanité et la naissance de l’écriture. Cependant, comme les premières traces écrites* n'apparaissent pas aux mêmes époques dans toutes les zones géographiques* *.Tinaig Clodoré-Tissot, archéomusicologue de formation, s’attache d’abord à bien re-situer le contexte environnemental et social de ces diverses époques pour bien en cerner toutes les facettes (nombreuses reconstitutions sous forme de “scènes de vie”).L’auteur s’appuie également sur les plus récentes découvertes scientifiques pour nous faire partager la richesse et la diversité des différents “outils sonores” inventés par nos lointains ancêtres. Une abondante iconographie, complétée par les enregistrements du CD, accompagne cette présentation. Les séquences sonores ainsi réalisées, à partir “d’instruments” reconstitués, mais aussi à partir de l’utilisation de stalactites, de stalagmites ou de l’acoustique de grottes naturelles, nous permettront de mieux cerner la nature de ces “musiques” mais aussi les rôles et fonctions qu’elles véhiculent.Parallèlement, sont mis en regard de chaque époque considérée des références précises à d’autres civilisations du monde (sur le plan organologique, que se passe-t-il au même moment en Asie, au Moyen-Orient, en Amérique ?…).De plus, cette démarche s’appuie également sur des témoignages puisés par Patrick Kersalé, ethnomusicologue, auprès de populations dites “premières”, ce qui permettra de donner corps et crédibilité à certaines spéculations liées aux reconstitutions sonores.* en dehors des manifestations relevant de “l’art rupestre”** Ainsi, les Sumériens gravent des tablettes d’argile, les égyptiens la pierre ou écrivent sur des papyrus bien avant que les “européens” ne découvrent ce type de communication…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gilles Tosello
Plus d'informations sur Jean Clottes