Journal de mon jardin
1 autre image
EAN13
9782252040928
ISBN
978-2-252-04092-8
Éditeur
Klincksieck
Date de publication
Collection
De natura rerum
Nombre de pages
388
Dimensions
18 x 12 x 7 cm
Poids
360 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Journal de mon jardin

De

Illustrations de

Autres contributions de

Klincksieck

De natura rerum

Offres

Interdite de littérature par son amante Virginia Woolf, Vita Sackville-West (1892-1962) prend en un éclair conscience des trésors qu'elle possède: un mari et un jardin.

Son mari, le diplomate Harold Nicolson, conçoit l'architecture et dessine les plans de ce qui deviendra le somptueux jardin de Sissinghurst dans le Kent, que Vita, aristocrate anglaise exubérante, transgressant sans vegrogne les règles de l'art des jardins, transforme à quatre mains: elle fait surgir de terre une mosaïque de couleurs, une jungle asymétrique, une orgie dans l'aurore ou le soleil couchant, mais aussi...un extraordinaire jardin blanc.

Attention, prévient-elle "j'aime la couleur, qui me met en joie, mais j'ai une prédilection pour le blanc. Les ombres d'un vert glacé que la blancheur peut prendre sous certains éclairages, au crépuscule ou au clair de lune, surtout au clair de lune, peut-être, font du jardin un rêve, une vision irréelle, et l'on sait cependant qu'il ne l'est pas le moins du monde puisque il a été planté exprès. "

Ce journal, qui n'est pas sans évoquer, mais en plus féminin et en plus anglais, L'année du jardinier de Karel Čapek, est un superbe traité d'horticulture. Les conseils pratiques, organisés par saison, raviront tous les amoureux de jardins...et de littérature.

Les jardins de Sissinghurst sont aujourd'hui les plus visités d'Angleterre.

Les planches anatomiques des fleurs qui illustrent ce livre sont de Arthur Harry Church (1865-1937), célèbre botaniste britannique.

Les aquarelles du jardin sont de Xavier Carteret.

Traduit de l'anglais et préfacé par Patrick Reumaux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Patrick Reumaux