Le huitième soir
EAN13
9782072825675
ISBN
978-2-07-282567-5
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
160
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
202 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

«Je suis ici parce que j’ai lu Loti et que la France m’ennuie. Je me rêvais pèlerin d’Angkor et me voilà planté dans une grande mare de boue. Embarqué dans une sale histoire en un coin où l’on se tue avec une inépuisable énergie.» Dans l’enfer de la bataille de Dien Bien Phu, en ce crépuscule de l’Indochine, un jeune homme se retourne sur sa vie. Parce que le temps lui est compté, il se penche sur ses rêves et ses amours enfuis. Au-delà de la guerre, son histoire est celle de l’Homme face à l’épreuve, quand elle fait sortir la vérité d’un être. Elle raconte la résilience après un accident, la souffrance d’un fils devant une mère qui se meurt, la quête de sens au milieu de l’absurde. Derrière la dramaturgie de ce combat dantesque, ces pages chantent aussi la sensualité et la poésie du monde. Elles sont un hymne à la fraternité
humaine et à la vie, par-dessus tout.
Le huitième soir est le deuxième roman d’Arnaud de La Grange.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
15 février 2020

Conseillé par Stéphanie

Arnaud de la Grange est sensible à la géographie. Alors que son précédent roman "Les Vents noirs" se déroulait en grande partie à la croisée de ces trois mastodontes que furent l'empire russe, l'empire chinois et l'empire britannique des Indes, ...

Lire la suite

Les sens et la poésie du monde mis à rude épreuve
Avec Arnaud de La Grange
Le , Librairie Coiffard - L'Échelle

Arnaud de La Grange est journaliste, grand reporter et écrivain français, directeur adjoint de la rédaction (service étranger) du quotidien Le Figaro. Il a reçu le prix Roger-Nimier en 2019. "Le huitième soir", son nouveau roman publié aux éditions Gallimard nous tourne vers le personnage d'un jeune officier parachutiste.

"Je suis ici parce que j’ai lu Loti et que la France m’ennuie. Je me rêvais pèlerin d’Angkor et me voilà planté dans une grande mare de boue. Embarqué dans une sale histoire en un coin où l’on se tue avec une inépuisable énergie."

Dans l’enfer de la bataille de Diên Biên Phu, en ce crépuscule de l’Indochine, un jeune homme se retourne sur sa vie. Parce que le temps lui est compté, il se penche sur ses rêves et ses amours enfuis. Au-delà de la guerre, son histoire est celle de l’Homme face à l’épreuve, quand elle fait sortir la vérité d’un être. Elle raconte la résilience après un accident, la souffrance d’un fils devant une mère qui se meurt, la quête de sens au milieu de l’absurde. Derrière la dramaturgie de ce combat dantesque, ces pages chantent aussi la sensualité et la poésie du monde. Elles sont un hymne à la fraternité humaine et à la vie, par-dessus tout.

Une rencontre animée par Stéphanie Hanet, suivie d'une dédicace, à l'Échelle (salle au-dessus du Tome 1).
Dans le cadre du Festival Atlantide.
Photo © Francesca Mantovani

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Arnaud de La Grange