EAN13
9782859785277
ISBN
978-2-85978-527-7
Éditeur
Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussées
Date de publication
Collection
LIVRES PONTS ET
Nombre de pages
348
Dimensions
24 x 17 x 2,1 cm
Poids
674 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La vie prodigieuse d'Athanase Bassinet

Un constructeur berrichon, sénateur de la Seine, sous la Troisième République. Du bel ouvrage à la Belle Epoque

Presses de l'École Nationale des Ponts et Chaussées

Livres Ponts Et

Offres

Fils d'un pauvre boisselier de Chantôme, un misérable hameau du fin fond du Berry, Athanase Bassinet fit fortune et acheta le château d'Éguzon. Laveur de flacons dans une pharmacie d'Argenton à neuf ans, il devint conseiller municipal de Paris, président du conseil général de la Seine, sénateur et maire radical-socialiste du quinzième arrondissement.Apprenti maçon à quinze ans, il créa sa propre entreprise de bâtiment qui construisit des immeubles haussmanniens parmi les plus beaux de la capitale.Sa femme, Jeanne-Noëmi, fille d'un modeste cordonnier de Saint-Antonin en Tarn-et-Garonne, couturière à Paris aux établissements Godillot, fut, au bras d'Athanase, l'une des femmes les plus élégantes des réceptions parisiennes.Il milita très jeune dans les rangs républicains, opposés à l'Empire. Il fit son devoir de français pendant la guerre de 1870 en tant que garde mobile.Athanase Bassinet participa en tant qu'élu à de nombreux évènements de ce qu'on appela la "Belle Époque" : la grève des terrassiers de 1888, la préparation de l'exposition universelle de 1900, la construction des premières lignes du métropolitain, les grands travaux de voirie, d'électrification et de distribution du gaz, la loi de séparation des Églises et de l'État, la grande crue de 1910, etc.Pour les français du XXe siècle, l'ascension de cet homme hors du commun est un exemple de "corde à noeuds" sociale, car il ne bénéficia d'aucun moteur pour gravir les échelons et il ne put compter que sur son courage, son travail, son intelligence et la force de ses convictions.POINTS FORTSDu bel ouvrage à la Belle ÉpoqueL'irrésistible ascension professionnelle et politique d'un simple ouvrier maçon, issu du prolétariat paysan, à la seule force de son courage, de son travail et de ses convictionsUne force opérationnelle entre architectes et constructeurs, unis autour de la qualité et la pérennité des plus beaux immeubles de Paris, toujours en parfait état plus d'un siècle après leur édification.Un mariage réussi du post-haussmannien et de l'art nouveau, dans une période où tout était possible et où l'art s'imposait aux normes.L'union sacrée des hommes politiques et des ingénieurs pour la réussite des grands projets parisiens d'infrastructures et d'équipements.
S'identifier pour envoyer des commentaires.