Ady, soleil noir
EAN13
9782848768090
ISBN
978-2-84876-809-0
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
ROMAN FRANCAIS
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
337 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ady, soleil noir

De

Philippe Rey

Roman Francais

Offres

Lorsque Man Ray, quarante-quatre ans, et Adrienne Fidelin, dix-neuf ans, se croisent au Bal colonial de la rue Blomet dans le Paris des Années folles, naît entre eux une histoire d'amour intense, qui durera quatre années avant d'être brutalement interrompue par la guerre. Des années de complicité et de passion qui les marqueront tous deux à vie. Gisèle Pineau, par la voix d'Ady, fait revivre ce temps suspendu du bonheur. Obligée de quitter sa Guadeloupe natale à l'âge de quinze ans pour s'installer à Paris, la jeune femme spontanée séduit bientôt Man Ray et se voit entraînée par le grand artiste américain dans la vie de bohème qu'il mène avec ses amis. Car, à Montparnasse, comme durant les étés à Mougins avec Paul et Nusch Éluard, Pablo Picasso et Dora Maar, Lee Miller et Roland Penrose, les instants sont d'une liberté sexuelle et intellectuelle sans pareille : les corps nus s'exposent au soleil ou à l'objectif de Man ; Ady, Lee et Nusch s'accordent tous les plaisirs désirés. C'est un âge d'or que raconte Ady, un temps de nouveauté et de création, une vie volcanique dont les protagonistes sont des géants de l'histoire de l'art. Gisèle Pineau a écrit le roman vrai d'Ady, une muse éblouissante, le « soleil noir » de Man Ray – une femme toute de grâce, dont Éluard aurait assuré qu'elle avait « des nuages dans les mains ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
26 janvier 2021

Conseillé par Manon R

Adrienne Fidelin, surnommée Ady, âgée de soixante quinze ans replonge dans son passé pour nous raconter son histoire. Elle a grandi en Guadeloupe entourée de ses parents et de ses frères et soeurs. Mais en 1928 tout bascule : sa ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gisèle Pineau