Trésor national
EAN13
9782709668279
ISBN
978-2-7096-6827-9
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
360
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
336 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Hülya a quitté Istanbul à 16 ans et s’est installée à Paris. Elle s’est inventée peu à peu une vie ordinaire et a coupé tout lien avec sa mère : une actrice adulée, le « Trésor national » du cinéma turc. Le putsch raté de juillet 2016 l’oblige à se souvenir : d’une enfance passée sur les plateaux, de la diva flamboyante qu’était sa mère, de la disparition de son père, de cette Turquie laïque qui n’est plus, ces années d’insouciance fracassées par trois coups d’Etat.
Malgré les années passées, l’absence, sa mère n’a pas changé : elle continue à vivre dans son rêve, pour ses rôles, pour sa gloire.
Elle prépare le dernier spectacle de sa vie : son enterrement somptueux au Théâtre de la ville d’Istanbul. Elle charge sa fille d’écrire un discours. Hülya hésite puis se décide : elle écrira l’histoire de cette mère qui l’a si peu été, cette femme soleil et démon. Elle cherchera la vérité.
Un premier texte d’une force romanesque inouïe qui mêle l’histoire turque, une passion amoureuse bouleversante et un hommage à la fiction, au cinéma.


Sélection Prix François Billetdoux 2021


«  Un roman qui nous bouleverse délicieusement.  » Livres Hebdo

«  Une histoire racontée avec panache.  »  RFI

«  Un roman très fort et vraiment bouleversant.  » France Inter

«  Le portrait haut en couleur […] d’une époque artistique révolue et un panorama géopolitique passionnant de la Turquie contemporaine, d’un coup d’Etat à l’autre, montrant au prisme de l’art comment les libertés y sont en danger.  »  Le Point

«  Ce roman est une déclaration d’amour et de haine mêlés d’une fille à sa mère. Et aussi une dénonciation implacable des dérives nationalistes et religieuses de la Turquie.  »  Libération

«  Une lutte sourde d’une Turquie tourmentée et de son double  »  Les Echos

«  Une somme historique et romanesque sur une lignée de femmes turques au XXème siècle  »  Arte

«  Un  roman envoûtant consacré aux rapports mère-fille, à la nostalgie d’Istanbul et aux tourments de l’histoire turque des dernières décennies  »  Le Monde des Livres
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
15 février 2021

Conseillé par Chloé et Stéphanie

Il y a longtemps Julya s'appelait Hülya. Mais trente ans passés en France et une volonté farouche d'effacer toute trace de ses racines turques ont eu raison de cette identité. Parfois, dans les moments de fatigue, une petite pointe d'accent ...

Lire la suite

Sélectionnée pour notre Prix du roman Coiffard 2021
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

Hülya a quitté Istanbul à 16 ans et s’est installée à Paris. Elle s’est inventée peu à peu une vie ordinaire et a coupé tout lien avec sa mère : une actrice adulée, le « Trésor national » du cinéma turc. Le putsch raté de juillet 2016 l’oblige à se souvenir : d’une enfance passée sur les plateaux, de la diva flamboyante qu’était sa mère, de la disparition de son père, de cette Turquie laïque qui n’est plus, ces années d’insouciance fracassées par trois coups d’Etat. Malgré les années passées, l’absence, sa mère n’a pas changé : elle continue à vivre dans son rêve, pour ses rôles, pour sa gloire. Elle prépare le dernier spectacle de sa vie : son enterrement somptueux au Théâtre de la ville d’Istanbul. Elle charge sa fille d’écrire un discours. Hülya hésite puis se décide : elle écrira l’histoire de cette mère qui l’a si peu été, cette femme soleil et démon. Elle cherchera la vérité.
Le portrait magnifique d’une actrice et d’un pays marqué par quatre coups d’Etat entre 1960 et 2016, une quête de vérité, un hymne au cinéma.

Inscription nécessaire librairiecoiffard.animations@gmail.com
Rencontre animée par Chloé Dolain.

© Brigitte Baudesson

Sélectionnée pour notre Prix du roman Coiffard 2021
Le , Librairie Coiffard - L'Échelle

Hülya a quitté Istanbul à 16 ans et s’est installée à Paris. Elle s’est inventée peu à peu une vie ordinaire et a coupé tout lien avec sa mère : une actrice adulée, le « Trésor national » du cinéma turc. Le putsch raté de juillet 2016 l’oblige à se souvenir : d’une enfance passée sur les plateaux, de la diva flamboyante qu’était sa mère, de la disparition de son père, de cette Turquie laïque qui n’est plus, ces années d’insouciance fracassées par trois coups d’Etat. Malgré les années passées, l’absence, sa mère n’a pas changé : elle continue à vivre dans son rêve, pour ses rôles, pour sa gloire. Elle prépare le dernier spectacle de sa vie : son enterrement somptueux au Théâtre de la ville d’Istanbul. Elle charge sa fille d’écrire un discours. Hülya hésite puis se décide : elle écrira l’histoire de cette mère qui l’a si peu été, cette femme soleil et démon. Elle cherchera la vérité.
Le portrait magnifique d’une actrice et d’un pays marqué par quatre coups d’Etat entre 1960 et 2016, une quête de vérité, un hymne au cinéma.

Inscription nécessaire librairiecoiffard.animations@gmail.com // jauge limitée - masque obligatoire
Rencontre animée par Chloé Dolain.

© Brigitte Baudesson

Autres contributions de...