Les antiphilosophes, Pratiques de soi et rapport à la loi dans la littérature rabbinique classique
EAN13
9782200254544
ISBN
978-2-200-25454-4
Éditeur
Armand Colin
Date de publication
Collection
Le temps des idées
Nombre de pages
280
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
375 g
Langue
français
Code dewey
296
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les antiphilosophes

Pratiques de soi et rapport à la loi dans la littérature rabbinique classique

De

Armand Colin

Le temps des idées

Offres

Comment concevoir le rapport entre l’homme et la loi morale ? 
Au centre des discours éthiques, cette question est habituellement abordée sous l’angle des traditions philosophiques et chrétiennes. C’est une autre voie qu’emprunte ce livre. En analysant les sources rabbiniques de la fin de l’Antiquité, l’auteur décrit comment le mouvement rabbinique articule une conception alternative du rapport entre l’homme et la loi morale, une conception bien distincte de celle que fondent les écrits philosophiques et chrétiens de la même époque. 
Les particularités de l’éthique rabbinique de soi sont étudiées dans cet ouvrage : l’absence de toute intelligence divine de l’âme humaine ; la présence constante d’un agent malveillant à l’intérieur de l’homme ; la possibilité de communiquer pleinement avec Dieu tout en restant à l’intérieur du monde social ; les rapports subversifs et insolents qu’un disciple peut et parfois doit avoir avec son maître. 
L’éthique rabbinique est articulée dans un dialogue constant, bien que dissimulé, avec les éthiques philosophique et chrétienne. C’est dans l’espérance de renouer ce dialogue et d’enrichir notre réflexion sur le rapport entre l’homme et la moralité, que cet ouvrage a été écrit. 

Spécialiste de la littérature rabbinique, Ron Naiweld est actuellement chercheur au CNRS.
S'identifier pour envoyer des commentaires.