EAN13
9782355832956
ISBN
978-2-35583-295-6
Éditeur
L'Escalier
Date de publication
Nombre de pages
67
Dimensions
20 x 13 x 0 cm
Poids
125 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

La France en guerre à la frontière de la civilisation; Poème à la France

Été 1915

De

Traduit par ,

L'Escalier

Offres

C’est en août et septembre 1915 que Rudyard Kipling écrit ces chroniques. Il le fait à la demande du gouvernement britannique pour inciter les États-Unis à entrer dans le conflit. Il était encore, pour quelques jours, un fervent partisan de la guerre, défenseur d’une vision de la civilisation issue directement du XIXe siècle qui séparait d’une ligne nette la barbarie de l’humanisme.
Ces textes et le poème sont l’écho non seulement de quelques faits et actes de la Première Guerre mondiale (dont sûrement très peu, ici, sont objectifs), mais surtout d’un état d’esprit des peuples français et britanniques : c’est en quelques pages un instantané du patriotisme en marche, nourrissant la guerre de lui-même, s’en nourrissant par là même...

"C’était donc là l’engeance qui, sur un mot de commandement, était sortie de ses repaires pour noyer des petits enfants, violer des femmes en pleine rue, répandre le pétrole, attiser la flamme des incendies ; qui, sur un mot de commandement, avait vidé ses excréments sur la propriété et sur la personne des captifs !... Race impure ! En dehors de l’humanité, et cependant ressemblant en quelque manière à l’humanité. J’eus un choc quand je vis l’être à la tête bandée frissonner et se mettre en marche, comme un homme, sur l’ordre d’un officier civilisé."
S'identifier pour envoyer des commentaires.