EAN13
9782490505326
ISBN
978-2-490-50532-6
Éditeur
Manuella Éditions
Date de publication
Nombre de pages
104
Dimensions
19 x 12 x 0 cm
Poids
110 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Magie du musée

Manuella Éditions

Offres

Une rencontre entre l’artiste total qu’est Alejandro Jodorowsky et la figure légendaire des musées qu’est Philippe de Montebello est inattendue car, a priori, ils se situent chacun à un côté opposé du spectre de notre culture contemporaine.
Quand l’appellation de Midnight movie (film de minuit), qualifiant un film scandaleux, étrange, a été inventée à New York en 1970 pour El Topo, le film d’Alejandro Jodorowsky, immédiatement entré dans l’histoire de l’art, du cinéma, de la contre-culture, et même de la pop-culture, Philippe de Montebello était conservateur au département des peintures du Metropolitan Museum of Art – spécialiste de peintures de la Renaissance. Il a ensuite dirigé la grande institution new-yorkaise pendant trente et un ans, le plus long mandat de directeur de musée à la tête d’une institution de cette taille. Il y a défini, pendant toute cette période, ce que sont le métier de directeur et son image. En 1977, au cœur de l’entreprise Dune (ce projet mythique, non réalisé, d’Alejandro Jodorowsky, impliquant Orson Welles aussi bien que les Pink Floyds et que le documentaire de Frank Pavich Jodorowsky’s Dune a qualifié de « most famous movie never made »), Philippe de Montebello est devenu le directeur du Metropolitan qu’il a révolutionné, modernisant les bâtiments et les structures tout en maintenant un sentiment de continuité et de tradition – nécessaire à la mise en place de toutes ces réformes.
Dans cette conversation avec leur proche ami et collaborateur Donatien Grau – protégé des deux hommes et à qui revint l’initiative de la rencontre -, ils évoquent avec sincérité leurs vies avec l’art : leur conception du musée, de son rapport à la création, à l’histoire ; leur volonté partagée de vivre les expériences les plus fortes, les plus libres que permet la vie artistique ; leur fascination pour le musée, lieu d’enfermement pour Alejandro Jodorowsky, de contemplation pour Philippe de Montebello.
Ensemble, ces deux grandes voix, dont on aurait pu attendre qu’elles ne puissent s’entendre sur rien, concordent et donnent une leçon de vie : celle d’une existence sans compromis, entièrement tournée vers l’art. Ces deux figures majeures de notre temps, l’une qui a transformé le monde des musées, l’autre le monde de la création, à une échelle globale, s’expriment en français sur les sujets qui leur tiennent le plus à cœur. Quiconque s’intéresse aux musées, à l’art, y trouvera son miel. Mais aussi quiconque cherche à penser librement sa propre vie – en écoutant deux figures qui ont atteint, après plus de soixante ans de chemin dans l’art, la liberté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.