Des rizières du Laos au pays de Descartes
EAN13
9791028417031
ISBN
979-10-284-1703-1
Éditeur
Verone éditions
Date de publication
Collection
VE.VERONE
Nombre de pages
466
Dimensions
21 x 14,8 cm
Poids
556 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Des rizières du Laos au pays de Descartes

De

Verone éditions

Ve.Verone

Offres

Autre version disponible

« Perché sur le dos de mon grand buffle Bak Laou, j'étais à mille lieues de penser qu'un jour je quitterais mon village natal de Kèngsadok pour aller vivre ailleurs. [...] Je n'avais que neuf ans, mais mon avenir me semblait déjà tout tracé : je poursuivrais le métier de mes parents, me marierais dès que possible pour fonder à mon tour une famille et passerais toute ma vie à subvenir aux besoins des miens et, tout particulièrement, à veiller sur mes parents, surtout dans leur vieillesse. [...] Mais l'imprévisible Destin allait en décider autrement.
Aujourd'hui, plus de soixante-dix ans et douze mille kilomètres me séparent de l'univers bucolique de mon enfance. Me voilà, non plus au milieu de nos paisibles rizières ni sur la rive de notre majestueux Mékong ! »


Fils de modestes agriculteurs du Laos, Pierre Khamsay Soukhavong est envoyé en 1957, après son BEPC, en France pour y poursuivre ses études. Il prépare son agrégation de philosophie à La Sorbonne et suit ses cours à Sciences Po de Paris lorsqu'éclate la révolte estudiantine de mai 1968. Suite à ce désordre sans précédent, il rentre au pays natal pour le servir de son mieux, alors que la guerre du Vietnam embrase toute l'ancienne Indochine française.
Ce livre est une invitation à revivre avec son auteur cette passionnante aventure conduisant du monde asiatique, où dominent la discrétion et la retenue, au monde occidental où le verbe et l'affirmation brillent de tous leurs éclats, du Laos des contes et des légendes à la France des poètes et des prosateurs à la parole magique, du culte de la concession et de l'harmonie à celui où règnent le débat et l'affrontement, de l'acceptation du déterminisme universel à l'infatigable interrogation sur les choses et les êtres... Une aventure déroutante, certes, mais ô combien ensorcelante !
S'identifier pour envoyer des commentaires.