Clémence en colère
EAN13
9782360121663
ISBN
978-2-36012-166-3
Éditeur
La ville brûle
Date de publication
Collection
LA VILLE BRULE (1)
Nombre de pages
224
Dimensions
23,5 x 16,6 x 2,1 cm
Poids
600 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Clémence en colère

De

La ville brûle

La Ville Brule

Offres

Autre version disponible

Clémence est en colère. Une colère si forte, si envahissante qu'elle l'empêche de vivre. Sentant qu'un point de non retour est atteint, elle rejoint un groupe de parole qui réunit des femmes ayant elles aussi subi des violences sexuelles. 15 semaines, 15 séances de travail durant lesquelles, ensemble elles vont se livrer, s'aider. Auprès d'elles, grace à elles, Clémence va chercher (et trouver !) le moyen de faire autre chose de cette colère. 
Comme toujours, Mirion Malle nous entraîne au plus près de son héroïne et de ses émotions. C'est avec Clémence que se clôt le cycle initié par Mirion Malle avec C'est comme ça que je disparais (2020), suivi de Adieu triste amour (2022). Trois romans graphiques qui abordent avec force et sensibilité  la guérison, la sororité, le soutien, l'écoute.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

autour de son livre "Clémence en colère"
Le , Librairie Coiffard - Tome 2

La colère n’est pas une émotion si négative, si l’on parvient à l’apprivoiser... elle peut même être précieuse, surtout pour celles et ceux à qui on la reproche. Mais tout comme la tristesse est une émotion nuancée, parfois douce, parfois terrible, qui se savoure ou qui entraîne la chute, la colère est complexe.
Dans "Clémence en colère", Mirion Malle et son héroïne Clémence nous montrent que la colère peut parfois nous dévorer, mais qu’elle peut aussi être joyeuse, féroce et empouvoirante. Au fil d’un récit émouvant et puissant rythmé par les séances d’un groupe de parole réunissant des femmes victimes de violences, nous suivons la reconstruction et l’évolution de Clémence.
La force du collectif, le soutien, l’amour et l’amitié sont au cœur de ce roman graphique qui vient clore le cycle initié en 2020 avec C’est comme ça que je disparais.

photo © Ella Hermë

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mirion Malle