La Despote aux seins nus
Éditeur
Dominique Leroy
Date de publication
Collection
Le Septième Rayon
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Despote aux seins nus

Dominique Leroy

Le Septième Rayon

Offres

  • Aide EAN13 : 9782866885403
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    6.99
_Et elle songea que l'esclave mâle était un accessoire indispensable au
bonheur d'une femme._

Une île déserte, un fabuleux trésor enfoui, une femme et quatre hommes :
histoire connue, pense-t-on ? Ils vont s'entretuer pour la possession de la
femme et de celle du trésor... Point du tout, car cette femme n'a rien
d'ordinaire : elle est la _Despote aux Seins Nus_ !

Ses longs cheveux de jais tombaient sur ses épaules comme un épais voile noir
et, sur son front, en une frange froide qui soulignait le gris rituel de ses
yeux.
Simplement parée de sa nudité et d'un revolver à crosse de nacre, la Baronne
Madleen sait régner sur les hommes. Elle sait aussi bien réduire à l'esclavage
ceux qui se donnent à elle, corps et âme, que ceux qu'elle soumet de force à
ses caprices.

Le voisinage de l'or, le climat, l'isolement alimentent cette poudrière de
sexe et de mort.

Adapté d'un fait divers authentique, ce roman exalte le pouvoir fascinant
d'une femme qui n'hésite pas à transformer les hommes qui l'entourent en
objets sexuels sans volonté ni courage, entièrement soumis à la dictature
suprême de son désir.

C'est en 1970 que Marika Moreski publia son premier roman _Les Bêtes à
plaisir_. Son éditeur la présentait alors comme « un nouveau Sade en jupons ».
Depuis, une vingtaine de romans ont vu le jour qui font autorité dans les
milieux sadomasochistes. Fervente prêtresse de la domination féminine, cette
svelte et brune jeune femme régnait alors sur une cour d'esclaves « triés sur
le volet » selon ses propres termes.

Collection Le Septième Rayon. L'idée centrale de cette collection est de
tenter de se défaire d'une certaine image normalisée de l'érotisme. Des textes
contemporains qui veulent tout simplement faire le point sur toutes les
disciplines, un érotisme jubilatoire et dynamique traduisant une libido sans
tabou ni interdit, impudique et libérée.

Cette nouvelle édition a été revue et corrigée par l’auteure.
Prix de lancement jusqu’au 25 avril : 5,49 euros, ensuite : 6,99 euros

_Roman numérique, 176 pages, couverture illustrée par May._
S'identifier pour envoyer des commentaires.