Le mental et le social
EAN13
9782713223792
ISBN
978-2-7132-2379-2
Éditeur
EHESS – Ecole des hautes études en sciences sociales
Date de publication
Collection
RAISONS PRATIQU
Nombre de pages
376
Dimensions
22 x 15 x 2 cm
Poids
586 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
128.2
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

L'esprit n'est pas tant une entité fantomatique qu'une modalité de l'action et de l'interaction avec l'environnement, qu'il soit naturel ou social. Il ne s'agit pas de nier l'existence des processus et des états mentaux, mais plutôt de contester la vertu explicative du recours à de tels processus ou états: les invoquer dans une explication du comportement n'élucide pas le mental, car seule une grammaire des capacités mentales peut le faire. L'analyse grammaticale des termes mentaux de notre vocabulaire ordinaire fait en effet voir l'esprit comme un faisceau de capacités qui se déploient dans les pratiques et la communication.
Une telle conception sociale de l'esprit a été développée par différentes approches en philosophie, et en sciences humaines et sociales, notamment par Wittgenstein et les néo-wittgensteiniens, par les pragmatistes américains, par les promoteurs de la psychologie et de l'anthropologie écologiques, ou par ceux de la psychologie culturelle. Elle permet d'ancrer l'esprit dans la nature d'une autre façon que les courants néo-cartésianistes aujourd'hui florissants: l'esprit et ses manifestations ne relèvent pas d'une sphère sui generis close sur elle-même, mais se déploient comme des modalités des pratiques humaines et sociales.
S'identifier pour envoyer des commentaires.