3, Métamorphoses et modernité, Histoire de la poésie française - Poésie du XXe siècle  - tome 3, La Métamorphoses et modernité
Éditeur
ALBIN MICHEL
Date de publication
Collection
Histoire de la Poésie Française
Séries
Histoire de la poésie française
Nombre de pages
795
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

3, Métamorphoses et modernité - Histoire de la poésie française - Poésie du XXe siècle - tome 3

La Métamorphoses et modernité

Albin Michel

Histoire de la Poésie Française

Offres

  • Aide EAN13 : 9782226222817
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    20.99

  • Aide EAN13 : 9782226299017
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    20.99

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Histoire de la poésie française
On rencontre dans ce volume tout d'abord des créateurs qui ont établi de
nouveaux rapports entre les choses et les mots : Ponge, Tardieu, Frénaud,
Guillevic, Follain, Tortel... Suivent ceux qu'ont tenté les explorations
spirituelles : "Cosmogonie" de Pierre Emmanuel, "Somme" de Patrice de La Tour
du Pin, voix diverses : Cayrol, Estang, Loys Masson, Renard, Le Quintrec,
Pierre Oster, le plus proche de la modernité... Toute une génération nous a
permis un "Éloge de la diversité", de Jacques Audiberti à "Des contemporains
remarquables" : Claude Roy, Fouchet, Becker, Seghers, Clancier, Thomas
Decaunes, Mallet, et Ganzo, Lubin, Cassou, Lescure...
Des poètes vont parcourir les espaces de la parole qui sont Bonnefoy,
Glissant, Dupin, Jaccottet, Charpier, Jean Lande, et, non loin, "Les Forgerons
d'un langage", Torreilles, Chédid, Puel, Izoard, Bancquart, Jouanard, et on va
voir du côté des revues, _Sud_ ou _Action poétique_ , tant de publications
ferventes. Regard aussi vers les "Ateliers et Laboratoires": l'Oulipo, la
poésie sonore, le spatialisme, le lettrisme, la recherche, la poésie
"électrique" ou "froide" jusqu'à la naissance d'un nouveau réalisme avec
Venaille, Biga, Tilman, Pélieu, les poètes "underground", ceux d' _Exit_ :
c'est le tournant de la poésie après 1968, une poésie qui ne cesse de
surprendre par sa diversité, sa mobilité, ses conquêtes.
Un temps vint où la poésie elle-même est mise en question. On a titré "Une
autre écriture" cette partie où l'on rencontre Denis Roche, Roubaud, Sollers,
Butor, Ristat, Maurice Roche et Pierre Guyotat, Christian Prigent et _TXT_ ,
Hocquard et ceux d' _Orange Export Ltd_ , de la destruction/régénération au
poète-philologue. "La poésie est inadmissible" affirme Denis Roche.
"Reste-t-il à écrire ?" demande Bénézet. Jamais la poésie n'a connu de telles
tourmentes. On a à coeur de tout montrer, de tout considérer. [...]. On reste
ébloui par tant de diversité, par tant d'explorations - et scandalisé par
l'indifférence et la paresse qui font ignorer tout cela et nous ont amené à
apporter, si désordonnées, si fragiles qu'elles soient, des informations sur
ce qui se passe d'important dans le domaine de la sensibilité et de
l'intelligence au seuil d'un nouveau siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.