À bord du négrier, une histoire atlantique de la traite
EAN13
9782021092905
ISBN
978-2-02-109290-5
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
L'Univers historique
Nombre de pages
496
Dimensions
23 x 15 x 3 cm
Poids
698 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
306.36209
Fiches UNIMARC
S'identifier

À bord du négrier

une histoire atlantique de la traite

De

Traduit par

Seuil

L'Univers historique

Offres

Pendant les quatre cents ans que dura la traite négrière, du XVe au XIXe siècle, plus de quatorze millions de prisonniers africains réduits en esclavage traversèrent l’Atlantique pour devenir une main-d’œuvre de masse, précieuse et gratuite.

Illustre représentant de l’Histoire atlantique et spécialiste de la piraterie, Marcus Rediker propose ici de faire le récit de cette effroyable tragédie depuis un poste d’observation inédit et nous entraîne à sa suite à bord des navires négriers qui assuraient alors la traversée de l’Atlantique – le « Passage du milieu ».

Avec passion et brio, l’historien rappelle la vie à bord de ces monstrueux « donjons flottants » et ces voyages terrifiants au cours desquels périrent deux millions de personnes. Il raconte les conditions de vie morbides des esclaves, confrontés à la faim, à la maladie et à leur futur destin, la violence extrême des châtiments et des supplices, la mort omniprésente. Mais il rappelle aussi la peur des équipages enfermés à bord de ces poudrières, les rapports hiérarchiques extrêmement durs, les relations entre marins et prisonniers. Enfin, il accorde une large part aux conflits et modes de coopération entre esclaves, issus de diverses ethnies, mais capables de s’organiser pour mener des révoltes à l’issue souvent sanglante.

Marcus Rediker, né en 1951, est un historien américain, actuellement professeur d'histoire atlantique à l'Université de Pittsburgh. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les aspects sociaux de l'histoire maritime, parmi lesquels L'Hydre aux mille têtes. L'histoire cachée de l'Atlantique révolutionnaire (2002, en collaboration avec Peter Linebaugh). Trois prix ont couronné The Slave Ship en 2008 dont le George Washington Book Prize.
S'identifier pour envoyer des commentaires.