L'éveil de mademoiselle Prim, roman traduit de l'espagnol (Espagne) par Alex et Nelly Lhermillier
EAN13
9782246806882
ISBN
978-2-246-80688-2
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Etrangère
Nombre de pages
352
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
364 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'éveil de mademoiselle Prim

roman traduit de l'espagnol (Espagne) par Alex et Nelly Lhermillier

De

Grasset

Littérature Etrangère

Offres

Ref : 445 « Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d’exercer fonction de bibliothécaire pour un gentleman et ses livres. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes d’enseignement supérieur s’abstenir. »

Mademoiselle Prim ne répondait qu’en partie à ce profil : bardée de diplômes et sans aucune expérience des enfants et des chiens. Elle est engagée et, après quelques heurts avec son employeur, un homme aussi intelligent et cultivé que peu délicat, elle découvre le style de vie et les secrets des habitants de Saint Irénée d’Arnois.

Mademoiselle Prim tombe très vite sous le charme de ce village hors normes où les voisins s’adonnent à leur passion et où l’intérêt de la communauté prédomine. Pour eux le temps n’a pas d’importance et la littérature ne sert qu’à s’épanouir.

L’Eveil de mademoiselle Prim nous invite à un voyage inoubliable à la recherche d’un paradis perdu révélant toute la splendeur des choses simples de la vie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

30 mars 2016

Conseillé par Frédérique

Le roman espagnol qui pourrait être anglais ! Mariage fort réussi de l'univers de Cervantes et de Jane Austen. La fantaisie espagnole contre le flegme britannique. Des lieux d'un autre âge, des idéaux improbables, un éloge de la littérature, des ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

10 janvier 2014

Le bonheur est dans le pré. Un roman optimiste : une denrée rare. Alors faut pas se priver, pas hésiter : servez-vous une tasse de «L’éveil de mademoiselle Prim», vous verrez ça fait du bien. A Saint-Irénée d’Arnois (c’est où ...

Lire la suite