Ton père
  •  
EAN13
9782715235656
ISBN
978-2-7152-3565-6
Éditeur
Mercure de France
Date de publication
Collection
Traits et portraits
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 20 x 1 cm
Poids
337 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

« Je m’appelle Christophe et j’étais déjà assez âgé quand un enfant est entré dans ma chambre avec un papier à la main. »
C’est par cette première phrase que Christophe Honoré nous fait entrer dans le fulgurant autoportrait romancé d’un homme d’aujourd’hui qui lui ressemble mais qui n’est pas tout à fait lui. Lui, le cinéaste, le metteur en scène de théâtre et d’opéra, mais avant tout l’écrivain.
Sur le papier que sa fille de dix ans a trouvé épinglé à la porte de son appartement, ces mots griffonnés au feutre noir : « Guerre et paix : contrepèterie douteuse ? » Alors, très vite, tout s’emballe et devient presque polar. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être gay et père ? Le livre nous conduit soudain dans tous les recoins d’une vie mais aussi au cœur de l’adolescence en Bretagne, la découverte du désir, des filles, des garçons, du plaisir, de la drague.

Un livre à la fois puissant et énigmatique, d’une merveilleuse liberté, à la mesure de son sujet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

21 septembre 2017

Conseillé par Carole

Un jour, un déclencheur : une feuille de papier punaisée sur la porte de son appartement parisien, donne à Christophe (le personnage qu'on reconnaît être l'auteur) l'idée que quelqu'un – un voisin, un ancien amant, un intime – lui veut ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

26 août 2017

Etre gay et père

Quel regard porte la société sur l'homme qui s'affirme dans son homosexualité et qui a choisi d'être père? Dans son roman, Christophe Honoré s'offre au lecteur avec beaucoup de sincérité, dans son œuvre et ses choix, sa fragilité et son ...

Lire la suite

"Ton père", un livret de famille
Le , Librairie Coiffard - Tome 1

« Je m’appelle Christophe et j’étais déjà assez âgé quand un enfant est entré dans ma chambre avec un papier à la main. »

C’est par cette première phrase que Christophe Honoré nous fait entrer dans le fulgurant autoportrait romancé d’un homme d’aujourd’hui. Lui, le cinéaste, le metteur en scène de théâtre et d’opéra, mais avant tout l’écrivain. Lui face à l'homophobie, et avec ses idoles, ses inspirations, ses souvenirs joyeux et douloureux.