Il s'appelait Pierre Brossolette
EAN13
9782809816549
ISBN
978-2-8098-1654-9
Éditeur
Archipel
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
320
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
518 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Il s'appelait Pierre Brossolette

De

Archipel

Histoire

Offres

Son nom, inscrit au fronton de nos rues, est un symbole. Pour toute une génération, il personnifie la lutte pour la liberté, jusqu’à l’ultime sacrifice : son suicide par défenestration à 40 ans, le 22 mars 1944, pour échapper à ses bourreaux de la Gestapo.
Avant d’être nommé par de Gaulle numéro 2 du BCRA (service de renseignement de la France libre), ce militant socialiste, agrégé d’histoire, avait été enseignant (révoqué par Vichy), journaliste (à Marianne et au Populaire, organe de la SFIO). Entré en résistance au sein du réseau du Musée de l’homme (dont il rédigeait le bulletin) et de Libération-Nord, c’est lui, à Londres, qui obtient du général de Gaulle que ses messages se réfèrent à la devise de la République. Il est partisan d’une vaste union patriotique jusqu’au PSF de Charles Vallin, mais son arrestation ne lui permettra pas de concrétiser cette utopie.
Gilberte Brossolette (1905-2004), son épouse rencontrée à la Sorbonne en 1923, retrace sa vie. Elle dépeint aussi le mari et le père, homme joyeux et attentionné, modèle d’engagement humain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.