Registres / Jacques Copeau., 6, Registres, VI : L'École du Vieux-Colombier
EAN13
9782070756889
ISBN
978-2-07-075688-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Pratique du Théâtre
Séries
Registres / Jacques Copeau. (6)
Nombre de pages
464
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
470 g
Langue
français
Code dewey
792.028
Fiches UNIMARC
S'identifier

6 - Registres, VI : L'École du Vieux-Colombier

De

Autres contributions de

Gallimard

Pratique du Théâtre

Offres

Autres livres dans la même série

«Inspirées par une haute pensée, les expériences de l'École du Vieux-Colombier procèdent d'un désir de retrouver la vertu fondamentale du Théâtre, qui n'est pas de divertissement mais de formation, morale autant qu'esthétique. Copeau tend à l'harmonie, à la communion dans la beauté. L'authentique n'est pas une valeur que l'on décroche, mais un idéal dont on tente de s'approcher. Le Patron ne nous a pas laissé une doctrine, une méthode que ses successeurs pourraient tenter d'appliquer ou d'adapter, mais l'exemple d'un combat qui, arraché au temps sans qu'il l'ait expressément voulu ni même pressenti, prend valeur pérenne.Les tâtonnements de ce microcosme symbolique nous racontent au quotidien l'histoire exaltante d'un rêve : comédiens, écrivains, poètes retrouveront un jour, pense Copeau, "le vrai sens dramatique". Qu'est-ce à dire, sinon que, débarrassés des artifices et des recettes, libérés de l'ankylose confortable des habitudes, ils s'approcheront enfin de l'émotion pure, celle qui nous laboure au tréfonds comme un frisson sacré ? Toute l'ambition de Copeau a tendu à «dépouiller le vieil homme», à faire du comédien ce truchement éternellement fraternel que notre solitude appelle, capable, par la fulgurance d'un regard, d'une inflexion, d'un geste, de nous arracher à la meurtrissure de l'instant et, partant, d'alléger nos angoisses.Paradoxe des gens de théâtre véritables : ils travaillent dans l'éphémère à traquer la permanence. C'est leur misère et leur grandeur.»Claude Sicard.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Claude Sicard