La femme qui avait perdu son âme
EAN13
9782351781036
ISBN
978-2-35178-103-6
Éditeur
Éditions Gallmeister
Date de publication
Collection
Americana
Nombre de pages
808
Dimensions
20 x 14 x 4 cm
Poids
780 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

La femme qui avait perdu son âme

De

Traduit par

Éditions Gallmeister

Americana

Offres

Jackie Scott, alias Renee Gardner, aussi connue sous le nom de Dottie Chambers ou Dorothy Kovacevic, est retrouvée morte au bord d’une route en Haïti. Qui était-elle réellement et dans quelles circonstances vient-elle de disparaître ce jour de 1998 ? Nombreux sont les hommes qui aimeraient répondre à ces questions et comprendre cette femme qui les obsède. De l’avocat Tom Harrington au membre des forces spéciales américaines Eville Burnette, chacun tente de rassembler les pièces du puzzle. Mais comment percer le mystère de cette fille de diplomate, familière depuis toujours de ceux qui façonnent l’histoire du monde dans l’ombre des gouvernements.



La femme qui avait perdu son âme est une fresque envoûtante qui traverse cinq décennies de l’histoire d’un père et de sa fille. Entre roman d’amour et thriller, Bob Shacochis nous entraîne à travers les conflits du monde moderne sur les traces d’une héroïne inoubliable.

Ce livre, finaliste du Prix Pulitzer en 2014 et lauréat du Dayton Literary Peace Prize or Fiction, est considéré comme le Grand Roman Américain de l’ère post-11 septembre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

24 janvier 2017

Un roman politique ample et kaléidoscopique absolument fabuleux qui nous raconte une histoire du 20è siècle entre Europe, Etats-Unis et Caraïbes. Malgré son épaisseur, le livre est écrit dans un style très agréable et n'est jamais laborieux ni ennuyeux.

Lire la suite

10 janvier 2016

Un vrai thriller politique

Quelle fresque... Les Nord-Américains ne s'y sont pas trompés : « digne successeur...de Graham Greene et John le Carré » ont-ils souligné à la parution de ce pavé en 2013. Finaliste du prix Pulitzer l'année suivante (avec Philipp Meyer pour ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bob Shacochis
Plus d'informations sur François Happe