Les philosophies du néo-darwinisme, Conceptions divergentes sur l'homme et le sens de l'évolution
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Science, histoire et société
Langue
français
Code dewey
576.82
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les philosophies du néo-darwinisme

Conceptions divergentes sur l'homme et le sens de l'évolution

Presses universitaires de France

Science, histoire et société

Offres

  • Aide EAN13 : 9782130739678
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    27.99
Contrairement à une croyance trop répandue, le darwinisme et son prolongement
au XXe siècle — le néo-darwinisme — ne portent pas sur une idée de l’évolution
fondée sur la simple notion de « la survie du plus apte ». Si la théorie de la
sélection naturelle est partie intégrante du néo-darwinisme, plusieurs de ses
fondateurs seront en quête d’une conception beaucoup plus généreuse, pleine et
compréhensive de l’évolution.
En réalité, la révolution dite darwinienne s’insère au cœur d’une révolution
intellectuelle beaucoup plus importante : la révolution transformiste. Avant
d’être des darwiniens, de dignes représentants de cette mouvance s’afficheront
comme étant des transformistes. Cela signifie que, en plus des mécanismes de
l’évolution biologique, d’autres éléments tout aussi cruciaux seront pris en
considération dans l’élaboration d’une véritable synthèse évolutionniste : les
rapports entre l’évolution biologique et l’évolution cosmique ; les
interrogations portant sur la question d’une possible direction évolutive ;
l’enseignement à tirer pour l’homme de sa place et de son rôle dans la nature.
À la croisée de l’histoire, de la philosophie et de la science, cet ouvrage
cherche à démontrer, à travers l’analyse des travaux de plusieurs néo-
darwiniens de premier plan, que la révolution darwinienne demeurera incomplète
aussi longtemps que la révolution transformiste le restera.
S'identifier pour envoyer des commentaires.