Le moment philosophique des années 1960 en France, Préface de Frédéric Worms
Éditeur
Presses universitaires de France
Date de publication
Collection
Philosophie française contemporaine
Langue
français
Code dewey
100
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le moment philosophique des années 1960 en France

Préface de Frédéric Worms

Presses universitaires de France

Philosophie française contemporaine

Offres

  • AideEAN13 : 9782130741213
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    27.99

Autre version disponible

Les années 1960 furent le théâtre de l’un des épisodes les plus brillants de
l’histoire de la pensée philosophique en France. Elles s’ouvrirent sur le
triomphe public du structuralisme, avec _La Pensée sauvage_ de Lévi-Strauss,
se continuèrent par le renouvellement du marxisme proposé par Althusser et de
la psychanalyse par Lacan, et s’achevèrent avec une série d’œuvres comme
celles de Foucault, Deleuze, Derrida et Lyotard, qui ont décidé du visage de
la philosophie contemporaine.
L’héritage de cette période a néanmoins été difficile, suscitant tantôt une
fascination mimétique, tantôt un rejet caricatural. Depuis quelques années,
les auteurs qui l’ont marquée font individuellement l’objet d’une réception
savante plus mesurée et plus profonde, au risque cependant de perdre la
dimension collective et transversale qui la caractérisait. Le but de cet
ouvrage est de réunir certains des meilleurs spécialistes pour prendre toute
la mesure de ce qui a constitué, par son intensité et son ampleur, un « moment
philosophique » exceptionnel.
Il offre à la fois une traversée de quatre dimensions transversales
(épistémologique, politique, esthétique et philosophique) et une relecture de
quatre livres singuliers : _La Pensée sauvage_ de Lévi-Strauss (1962), _Lire_
Le Capital et _Pour Marx_ d’Althusser (1965), les livres de Derrida autour de
_De la grammatologie_ (1967), et _Discours, Figure_ de Lyotard (1971).
Traversant aussi bien les mathématiques de Bourbaki que la linguistique
structurale, l’anthropologie de Lévi-Strauss que la psychanalyse freudienne,
le marxisme d’Althusser que celui d’Adorno, le théâtre de Brecht que le cinéma
de Godard, ce livre invite à redécouvrir ce moment non pas comme un objet
historique à circonscrire, mais comme un mouvement ouvert où se sont décidées
certaines des tâches qui nous incombent encore, aujourd’hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.