Votre librairie est ouverte le lundi de 14 h à 19 h et du mardi au samedi de 10 h à 19 h.

o n l a l u

http://www.onlalu.com/

o n l a l u est un site de critiques et d'informations littéraires animé par une rédaction et ouvert aux internautes.

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon
3 novembre 2019

**Prix Goncourt 2019**

[**Lire notre interview de Jean-Paul
Dubois**](https://www.onlalu.com/2019/11/04/jean-paul-dubois-interview-prix-
goncourt-2019-49992)
[**" Mon vrai métier, c'est réparateur "
C'est ici**](https://www.onlalu.com/2019/11/04/jean-paul-dubois-interview-
prix-goncourt-2019-49992)

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Le bal des folles  ( Prix Renaudot des lycéens 2019 )
3 novembre 2019

Femmes en asile

On ne sait pas, entre malades et soignants, lesquels sont les plus
déséquilibrés : ne faut-il pas avoir l’esprit dérangé pour organiser une fois
par un an un « bal des folles », inviter le tout-Paris à venir contempler les
patientes du docteur Charcot comme si elles étaient des bêtes curieuses et
transformer l’hôpital de la Salpêtrière en zoo ? Pendant les jours qui
précèdent la mi-carême, ces femmes se préparent pour leur seule distraction de
l’année, sans mesurer le véritable enjeu (montrer le travail des médecins) ni
comprendre qu’elles seront l’attraction de la soirée. Parmi elles, il y a de
vraies malades, des excentriques, mais aussi des femmes saines d’esprit dont
les pères, les maris ou les frères ont estimé qu’elles seraient mieux là que
chez elles. Louise, une adolescente aux joues rebondies, est très perturbée
depuis qu’elle a été violée par son oncle. Expédiée à l’asile par sa tante,
elle devient l’une des patientes-vedettes de Charcot qui l’hypnotise en
public, état dans lequel elle réitère à chaque fois des crises très
spectaculaires.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Ne t'enfuis plus
27 octobre 2019

Notre fille, cette inconnue

On était persuadé d’avoir fait tout ce qu’il fallait. Ces enfants on les a
aimés, élevés, gâtés et puis un jour, sans que l’on comprenne pourquoi, il
s’est produit un accident de parcours. La drogue en est un de taille,
fréquent, presque banal, et qui peut toucher toutes les familles, qu’elles
soient pauvres ou riches. Ce n’est pas le premier roman qu’Harlan Coben écrit
sur l’adolescence, loin de là. C’est même l’un de ses terrains de jeu
préférés. Dans ce nouveau livre, « Ne t’enfuis pas », Paige, la fille aînée de
Simon et Ingrid, leur timide enfant qui rêvait de devenir médecin comme maman,
a sombré dans la drogue. A commencé à mentir, voler, puis a fini par s’enfuir
pour vivre avec son dealer. Personne n’a compris ce qui s’était passé.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

La Malédiction d'être fille
27 octobre 2019

"C'est une fille"

A votre avis, quels sont les trois mots les plus meurtriers du monde ?
Vous ne trouverez pas, mais prenez le temps de réfléchir. Ça en vaut la peine.
Alors, à votre avis ? Hé ! bien les voici : « C’EST UNE FILLE. »
Difficile à croire, et pourtant.
Il faut lire l'enquête de Dominique Sigaud. Dans beaucoup de pays du monde,
naître fille est une malédiction. On le sait plus ou moins, mais on ne mesure
pas à quel point c’est grave.
Le nombre de femmes qui avortent parce qu’elles attendent une fille et le
nombre de petites filles tuées à la naissance, souvent par des mères subissant
une contrainte de leur propre famille, est terrifiant.
Et puis il y toutes les violences faites aux filles et la liste est longue :
toutes les mutilations sexuelles (infibulation, excision), les viols, les
incestes, les mariages forcés, la traite des enfants qui se transforme presque
toujours en esclavage et/ou en prostitution. Et évidemment l’impossibilité
pour ces victimes d’un recours quelconque. Non seulement elles n’en n’ont pas
les moyens mais surtout, si elles protestaient, elles se retrouveraient
systématiquement en position d’accusées ce qui aggraverait encore leur
condition, voire mettrait en péril leur vie.
Évidemment, ces situations dramatiques se retrouvent essentiellement dans les
pays les plus pauvres d’Asie et d’Afrique mais nous aurions tort de croire que
les pays occidentaux et développés sont à l’abri. Aux États Unis, 27 états
n’ont pas fixé d’âge minimal au mariage. Une étude de 2011 montre que 8,9% des
femmes mariées avaient moins de 16 ans ce qui représente 9,4 millions de
femmes ! En France, 40% des viols seraient pratiqués sur des mineures de moins
de 15 ans, de nombreuses filles subissent des mutilations sexuelles et la
prostitution des mineures — dans tous les milieux — ne cesse de croître.
Plus insupportable encore que toutes ces violences, c’est l’espèce
d’indifférence qui entoure ce qui est souvent perçu comme une sorte de
fatalité voire comme des traditions ancestrales à respecter.
Le constat de Dominique Sigaud est terrifiant : les filles meurent par
millions et « on en parle beaucoup moins que de la disparition des icebergs et
des oiseaux en ville.»
Cela va-t-il continuer encore longtemps ?

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u

Le roman des Goscinny, Naissance d'un gaulois

Naissance d'un gaulois

Grasset

24,00
27 octobre 2019

Un drôle de Gaulois

Belle idée de raconter en bulles la vie de l’un des scénaristes les plus
emblématiques de bande dessinée. L’idée est née de la complicité entre deux
femmes : la romancière Anne Goscinny, fille de René, et Catel, talenteuse
auteure de romans graphiques à qui l’on doit de belles réussites comme « Ainsi
soit Benoîte Groult », « Kiki de Montparnasse », « Olympe de Gouges » ou «
Joséphine Baker ». Que des femmes me direz-vous, alors que vient faire René
Goscinny dans ce gynécée ? L’astuce se trouve dans la courroie de
transmission, Anne Goscinny, qui a ouvert ses archives et sa mémoire à Catel.

L’ouvrage se divise en deux voix : celle d’Anne qui se souvient et s’adresse à
son père, puis celle de René reconstituée à partir de documents radiophoniques
et autres interviews. Le résultat se dévore comme… un Astérix. Ce premier
volume débute sur une scène authentique et très romanesque.

Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u