Par Mots Et Merveilles -.

17 juillet 2021

Un brillant roman de Fantasy militaire alliant Steampunk, mythologie et culture japonaise

Mélange de Steampunk et de Fantasy militaire, le premier tome de La Guerre du Lotus nous plonge au sein d’un empire malade et pollué par le lotus rouge sang alimentant les machines et massacrant la faune et la flore. Yukiko, la fille du Renard Noir, le plus grand chasseur du shogun, fait partie de la troupe de chasseurs ayant pour ordre de capture un arashitora, un tigre de tonnerre, par caprice du cruel shogun. En effet, cette créature légendaire a disparu depuis des siècles, et personne ne croit à son existence. Pourtant, la troupe doit obéir aux ordres, sous peine d’être exécutée. Mais tout ne se passe pas comme prévu : l’impossible arrive, et Yukiko se retrouvera vite dans les dernières terres sauvages des îles de Shima, avec pour compagnie un tigre de tonnerre mutilé et furieux. Un lien étroit et profond se créera avec celui qu’elle appelle Buruu, comme le chien de son enfance, alors que sa mission est de l’offrir au shogun… Et si elle devenait très vite la deuxième femme la plus puissante de l’Empire, et obtenait l’opportunité de mettre fin au règne de ce maître tyrannique ? Et si elle était la mythique danseuse d’orage, le seul espoir de son peuple ?

Ce premier tome d’une trilogie pose les bases d’un univers Steampunk, mêlant Fantasy militaire, mythologie et culture asiatique. Un récit totalement addictif, tant l’univers qui y est dépeint est riche, passionnant et surprenant. Nous voilà dans un monde apocalyptique, où l’Homme a détruit la nature par la pollution du lotus permettant de faire fonctionner les machines, rendant malade la population au passage. La déshumanisation découlant de cette technologie en décalage avec son époque est centrale au sein du roman, dont nous sommes spectateur au travers des yeux de Yukiko, une jeune femme forte, indépendante, sur qui tout se repose : elle seule est capable de mettre fin à ce régime de terreur et d’horreur, et ce grâce à son compagnon Buruu, le tigre de tonnerre. Leur relation, pouvant rappeler celle d’Eragon et Saphira, est un des points forts du roman : une relation touchante et émouvante, comme celle de deux âmes sœurs qui se seraient enfin retrouvées.

Une histoire de compassion et de rébellion, de pardon et de vengeance, sur fond de mythologie et de culture japonaise, mais également de nature morte. Un roman qu’on ne peut lâcher, avec une seule hâte : le tome 2 ! Et cela tombe bien, car il paraît le mois prochain !

A lire à partir de 14 ans !

( persist until something happens)

Casterman

14,90
13 juillet 2021

Un roman ado bouleversant

Tessa est une jeune adolescente de quinze ans, passionnée par la gymnastique, tout comme sa petite sœur prodige et sa mère, présidente du club. Faisant partie de la meilleure équipe qui participe aux championnats, elle travaille dur pour améliorer sans cesse son niveau. Mais cette année s’annonce différente et prometteuse : sa mère a enfin réussi à recruter un entraîneur professionnel, venant tout droit de Paris. Raphaël, vingt-huit ans, possédant une présence intense et intimidante et une devise pour motiver ses élèves, « Persist Until Something Happens ». Les élèves donnent alors le meilleur d’elles-mêmes pour ne pas le décevoir, pour être à la hauteur, pour pouvoir participer aux championnats, même si ses entraînements sont de plus en plus difficiles et exigeants, créant de multiples tensions dans les équipes…
Mais à quelques semaines des championnats de France, une coéquipière de Tessa craque et abandonne le groupe : elle n’en peut plus, il y a trop de pression, mais elle ne donne pas plus d’explications, elle qui était si parfaite sur tous les points. Et s’il y avait une autre raison pour expliquer son abandon ? Quelque chose dont elle n’oserait pas parler et dont elle aurait honte ?

Ecrit sous la forme d’un journal intime, ce roman adolescent dépeint avec justesse et sensibilité la réalité complexe des violences sexuelles dans le monde du sport. Nous assistons, non pas par la victime mais par une témointe, à la confiance peu à peu acquise envers l’entraîneur, les relations complexes qu’entretiennent ce dernier et ses élèves, le regard des autres sur la victime – Qui croire ? – et les conséquences que ces actes peuvent avoir. Le récit aborde avec simplicité ce thème tabou et porte de puissants messages, comme la libération de la parole des victimes, mais également leur prise au sérieux. Il traite également de diverses thématiques réelles dans le milieu du sport, comme la pression, le surmenage et les troubles alimentaires des sportives. Un roman poignant, touchant et puissant, nécessaire de part les thèmes évoqués, et dont ces derniers sont traités avec justesse et sensibilité.

A lire à partir de 14 ans.

Correspondance entre un lapin et un renard

Seuil Jeunesse

15,00
13 juillet 2021

Un album épistolaire poignant et savoureux

Mon Cher Ennemi est un album épistolaire mettant en scène la correspondance entre un lapin et un renard, ennemis depuis toujours. Cet échange de lettres, d’abord sarcastiques et remplies de joutes verbales, va très vite se transformer en quelque chose de beaucoup plus fort, beaucoup plus émouvant : ces ennemis de toujours changent peu à peu de regard l’un envers l’autre, et s’aident à se remémorer un événement que leur mémoire a préféré occulter : le fameux 14 février. En effet, tous deux s’accusent d’avoir commis un acte terrible ce jour-là, sans pouvoir mettre totalement le doigt dessus. Au fur et à mesure de leurs lettres, ils vont reconstituer les morceaux du puzzle et vont s’aider mutuellement à se remémorer ce qu’il s’est exactement passé. Ils vont alors se rendre compte qu’ils ont partagé ensemble un événement terrible, il y a bien longtemps, qui les aura changés à jamais. Et si, en fin de compte, les ennemis devenaient de grands amis ?

Un album savoureux, insolite, poignant et émouvant, extrêmement bien écrit, sur la rédemption et le pouvoir des mots. De nombreux thèmes importants y sont soulevés, comme la brutalité de la chasse, la basse considération qu’ont les Hommes pour les animaux, et le fait que l’écriture puisse agir comme remède, permettant de nous libérer et de pardonner.

A lire à partir de 8 ans !

Katerine Quénot

Philippe Auzou

14,95
7 juillet 2021

Un roman ado surprenant !

Isidora est une jeune fille de seize ans qui fut adoptée enfant. Originaire du Chili, elle s’est toujours sentie à part, et les cauchemars monstrueux qui la hantent chaque nuit depuis toujours font perpétuer son profond mal-être. Elle n’a qu’une envie : atteindre la majorité et partir au Chili, à la recherche de ses origines. Seul objet provenant de son passé : un quipu, un système traditionnel Inca de nœuds et de cordelettes, censé symboliser un message. Mais son voyage au Chili va arriver plus vite qu’elle ne le pense : virée de son lycée, sa mère l’envoie chez la sœur de son père, à Santiago, car elle pense que renouer avec ses origines pourrait lui être bénéfique. Très vite, Isidora rencontre Miguel, le protégé d’un chamane, et va s’intéresser de près à la magie du chamanisme, à tel point qu’elle réveille les pouvoirs qui étaient enfouis en elle. Déterminée à connaître ses parents et à percer le mystère qui entoure son abandon et ses origines, elle va se lancer dans un road-trip à travers le Chili avec Miguel. Mais à force de vouloir connaître la vérité, Isidora déterre de sombres secrets, et réveille toutes sortes de démons… Pourquoi la magie noire semble être après elle ? Comment lui viennent ses capacités magiques ? Et surtout, pourquoi détient-elle un objet traditionnel Inca, alors que tout semble la pousser vers les Indiens Mapuches ? Entre chamanisme, magie noire, road-trip à la recherche de ses origines, traditions chiliennes, secrets familiaux et révélations, Isidora nous entraîne avec elle dans un voyage qui la changera à jamais.

Ce roman adolescent nous captive par son originalité et sa trame mystérieuse qui ne cesse de nous surprendre. Nous voilà plongés au Chili, à la découverte du chamanisme et de la culture chilienne, des sujets trop peu exploités dans la littérature de jeunesse. Totalement dépaysés, nous prenons part à la quête d’Isidora à la recherche de ses origines, tandis que la magie vient constituer un obstacle de taille. Entre roman initiatique et roman fantastique, Chamane est un roman surprenant où l’on cherche sans cesse à répondre à cette question : qui est vraiment Isidora ? La fin sous-entend une suite, même si elle conclue parfaitement l’intrigue.
A lire à partir de 13 ans !

Rageot Editeur

15,90
23 juin 2021

Coup de cœur de Cassandre

Notre feu ; Alexandre Chardin ; éditions Rageot

Colin, jeune homme de 17 ans, grand sportif, coureur passionné, est en couple avec la belle Luce. Le problème, c’est qu’il perd totalement ses moyens face à la pression de l’amour : comment aimer lorsque l’on n’y connait rien ? Trop de questionnements, de remises en question et de désir finissent par bloquer son corps, et il ne sait plus répondre de rien. S’ensuit alors un grand mal-être, lui qui se sent si à part des autres, de la société, qui lui imposent tous des comportements normalisés qui lui semblent si difficiles. Mais ses vacances avec ses parents et son frère, sur une petite île bretonne que l’on surnomme « le Caillou » va le changer profondément au cours de rencontres, d’aventures et d’évasion. En effet, il va croiser la route d’Ada, une jeune femme venue sur l’île pour un job d’été en attendant de reprendre ses études d’infirmière à la rentrée et de Tristan, LE marginal de l’île, celui qu’on ne comprend pas, que l’on prend pour un fou, violemment opposé aux projets écologiques, notamment à la création d’éoliennes en pleine mer. Ces nouvelles rencontres vont profondément bouleverser et changer Colin : il va se prendre d’affection pour ce vieil homme solitaire et bougon, quitte à y risquer sa vie, et va nouer une relation avec la jeune femme qui va lui permettre de découvrir les premiers émois, la première fois, le premier grand amour, et de comprendre son corps et ses envies.

Véritable récit initiatique, ce roman rappelle que l’amour et le désir ne sont pas des choses simples, au contraire de ce que la société d’aujourd’hui tend à montrer. Il soulève d’intéressantes problématiques liées au désir charnel et explore les doutes, les failles, les sensibilités et les envies des adolescents, détaille la complexité du premier partenaire sans l’idéalisme bien répandu en fiction.

Un roman profondément touchant, juste et nécessaire, qui relate avec exactitude les problématiques, questionnements et pressions adolescentes de nos jours, tout cela dans un cadre idyllique et vivifiant, qui sent bon les vacances et la liberté.

A lire à partir de 15 ans !